Publié le 20/04/2018, vu 1229 fois, Auteur : Investipole
Au-delà de la souffrance qu'il génère sur le plan personnel, l'adultère peut légitimement être cité dans le cadre d'une procédure de divorce. Il convient alors d'appuyer sa démarche par des preuves.

Lire la suite ...

PAGE : [ 1 ]