L’héritier d’un associé de SARL peut-il renoncer à son agrément ?

Publié le 15/02/2024 Vu 515 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

L'héritier d'un associé d'une SARL peut renoncer à son agrément et exiger le rachat de ses parts, même post-évaluation par expert.

L'héritier d'un associé d'une SARL peut renoncer à son agrément et exiger le rachat de ses parts, même po

L’héritier d’un associé de SARL peut-il renoncer à son agrément ?

Lorsqu’un associé d’une société à responsabilité limitée (SARL) décède, ses héritiers peuvent demander à être agréés comme associés au titre des parts dont ils ont hérité. Mais que se passe-t-il si leur demande est refusée par les autres associés ? Peuvent-ils renoncer à leur demande et exiger le rachat de leurs parts ? Quelles sont les conséquences d’une telle renonciation ?

Réponses apportées par la Cour de cassation aux termes d’un arrêt en date du 24 janvier 2024 (Com. 24 janvier 2024, n°21-25416)

Le refus d’agrément des héritiers d’un associé décédé

Les statuts d’une SARL peuvent prévoir une clause d’agrément des héritiers d’un associé décédé, afin de préserver la stabilité du groupe social et d’éviter l’entrée d’associés indésirables. En cas de refus d’agrément, les autres associés sont tenus, dans un délai de trois mois (éventuellement prolongé par décision de justice pour six mois au plus), soit d’acheter ou de faire acheter les parts à un prix fixé par un expert, soit de réduire le capital de la société et de racheter ces parts. Si aucune de ces solutions n’intervient dans le délai imparti, l’agrément est réputé acquis.

La renonciation à la demande d’agrément

La Cour de cassation a jugé que l’héritier d’un associé décédé qui a demandé à être agréé comme associé et dont l’agrément a été refusé peut, à tout moment, même après la fixation du prix par l’expert, renoncer à sa demande d’agrément et exiger le remboursement de la valeur des droits de son auteur. Cette renonciation permet à l’héritier de ne pas devenir associé malgré lui, s’il n’est pas satisfait du prix fixé par l’expert ou s’il ne souhaite pas s’engager dans la vie sociale de la SARL.

Les conséquences de la renonciation à la demande d’agrément

La renonciation à la demande d’agrément entraîne l’obligation pour les associés survivants qui ont refusé d’agréer l’héritier de lui racheter ses parts au prix fixé par l’expert, dans le délai légal. Il s’agit de l’application de l’article L 223-14, alinéa 3 du Code de commerce, qui prévoit l’acquisition des parts par ou à la diligence des associés en cas de refus d’agrément. Si les associés ne respectent pas cette obligation, l’héritier peut demander en justice le rachat forcé de ses parts et se prévaloir d’une créance à ce titre à leur encontre.

Que faut-il retenir ?

  • L’héritier d’un associé de SARL décédé peut demander à être agréé comme associé au titre des parts dont il a hérité, si les statuts de la société le prévoient.
  • Si sa demande est refusée par les autres associés, il peut renoncer à son agrément et exiger le rachat de ses parts, même après la fixation du prix par un expert.
  • La renonciation à l’agrément implique que les associés survivants doivent acquérir ou faire acquérir les parts de l’héritier au prix fixé par l’expert, dans le délai légal.
  • Si les associés ne rachètent pas les parts de l’héritier, celui-ci peut les contraindre à le faire en justice et se prévaloir d’une créance à leur encontre.

 Guillaume Lasmoles

Avocat en droit des Affaires

www.lasmoles-avocat.com

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Guillaume LASMOLES

Lasmoles Avocats est un cabinet d’avocats dédié au droit des affaires à Montpellier.

Rechercher
Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles