B. Périer, "La parole est un sport de combat", JCLattès, 2017

Publié le Modifié le 12/11/2017 Par Mikaël Benillouche Vu 3 015 fois 0

J'ai lu le livre de Bertrand Périer et j'ai adoré : j'ai souri, j'ai ri, j'ai été ému et j'ai même appris...

B. Périer,

Que le lecteur de cette "critique" soit averti, j'adore Bertrand Périer ! En même temps, il est difficile de ne pas l'aimer...

Il a été le parrain d'un Penal Trophy, a prodigué des conseils aux étudiants de Sup Barreau lors de notre pré-rentrée, a couru avec nous cet été lors des foulées thématiques et il se peut que dans un avenir proche nous ayons quelque(s) projet(s) en commun.

C'est lors d'une séance de dédicace à la librairie Dauphine que j'ai acquis mon précieux sésame. J'avais naturellement convié plusieurs étudiants qui souhaitaient revoir leur "parrain". C'est entouré de bâtonniers, de ténors du barreau et de nombreux praticiens que j'ai retrouvé Bertrand, debout, qui dédicaçait à tour de bras. En 2 heures, la librairie n'a pas désempli et c'est désespéremment que je l'ai attendu au café d'en face pour lui offrir un verre...en commençant à dévorer son ouvrage. Donc, finalement puisque l'auteur adore cette expression "pas de souci" malgré ce rendez-vous manqué !

Hélas, j'ai mis un peu de temps à le terminer car je revenais régulièrement sur certains points tant l'ouvrage est prenant. Par ailleurs, je me suis interrogé sur l'utilité d'un billet sur l'ouvrage. En effet, que rajouter après la belle recension de l'ouvrage de mon collègue Bruno Dondero https://brunodondero.com/2017/11/08/la-parole-est-un-sport-de-combat-par-bertrand-perier/ ?

Finalement je me lance, car je vais lever le voile sur quelques autres aspects du livre. Pour être objectif (si si je peux y arriver !), il faut acquérir l'ouvrage, et ce pour de nombreuses raisons. 

Tout d'abord, l'ouvrage regorge de conseils et d'exercices notamment en fin de chapitres. Et ceux-ci portent non seulement sur les examens oraux, la prise de parole en public, mais aussi sur les entretiens d'embauche, les interviews télévisées et même les discussions sentimentales. A la fin du livre, Bertrand Périer décrypte également cette improbable élection présidentielle à travers le prisme de la parole. Bref, l'ouvrage est particulièrement utile.

Ensuite, l'ouvrage est passionnant lorsqu'il évoque notamment l'aventure Eloquentia. Sur ce point, je préfère ne pas trop détailler pour ne pas déflorer, mais il est impératif de lire l'ouvrage de bout en bout et notamment les post-faces.  

Enfin, l'ouvrage est bien construit. Le début de l'ouvrage permet de situer l'enjeu de celui-ci. L'auteur utilise des formules marquantes comme "la parole nait et meurt en même temps" (p. 11) ou encore "le don n'est rien sans le travail" (p. 15). Il rappelle quelques points particulièrement importants notamment concernant le "non verbal" dans la réception de la parole. Le "secrétaire perpétuel" nous rappelle également à quel point l'orateur est le maître du temps. Comme cela est vrai lorsque l'on prend la parole, le rapport au temps est si particulier on peut jouer avec celui-ci et l'utiliser comme un ami ou un ennemi.

En résumé, l'ouvrage est utile, passionnant et pertinent !

Pour clore cette brève recension qui ne reflète que très imparfaitement la richesse de l'ouvrage, je saluerai l'initiative et me félicite du succès du livre autour duquel de nombreux évènements sont organisés et je conseillerai aux futurs lecteurs d'aller entendre Bertrand Périer avant de le lire...ou après...voire même pendant... 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles