Pourquoi je reprends la robe !

Publié le 13/09/2022 Vu 3 660 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Il y a plusieurs semaines, celle qui m'a toujours tendu la main m'a simplement dit "avocat un jour, avocat toujours..." Merci à toi Daphné !!!

Il y a plusieurs semaines, celle qui m'a toujours tendu la main m'a simplement dit "avocat un jour, avoca

Pourquoi je reprends la robe !

"Mes CC, 

Je suis de retour ! Vous allez voir fleurir en CI des relaxes fondées sur l'élément moral et pleuvoir devant les Chins des nullités improbables

VBD"

C'est par ce message codé et énigmatique que j'entends annoncer mon retour au barreau sur les réseaux sociaux. 

Voici près de 20 ans que je suis omis. Pendant toute cette période, je me suis consacré à l'enseignement. Enseigner le droit pénal et la procédure pénale m'a toujours comblé. Cela m'a permis de transmettre ma passion et mon goût pour ces matières.

J'ai été Maître de conférences dans l'enseignement public supérieur, mais je consacrerai un autre article à la question. Il y a beaucoup dire !

J'interviens aussi fréquemment à la Faculté Libre de droit que ce soit à Lille ou à Issy-les-Moulineaux ou encore désormais l'UCO Nantes !

En parallèle de ces activités pédagogiques, je suis également intervenu dans des Prépas privées. La pédagogie y est différente souvent intéressante. 

J'ai également co-fondé ma propre Prépa Sup Barreau ! Je suis particulièrement fier de cette expérience. Elle m'a permis d'aider des étudiants de tous les milieux aux origines sociales, ethniques les plus diverses de réaliser leurs rêves de devenir avocats, eux qui souvent doutaient d'eux. La pédagogie proposée diffère et l'encadrement permet de cerner leurs besoins pour progresser...

Bref, pourquoi reprendre la robe ? 

Je ressens le besoin de remettre les mains dans le cambouis. Je n'arrive plus à me considérer comme pénaliste en étant pas au contact direct des justiciables, des audiences, des détenus...j'ai besoin d'appréhender la pratique. Un exemple ? Le magnifique article 172 du Code de procédure pénale qui permet de renoncer aux nullités ...

Ensuite, je dois avouer que l'affaire Halimi ainsi que la loi qui s'en est suivie m'ont "secoué" à l'instar d'autres affaires et d'autres réformes insipides ou maladroites...

Toutefois, "pour de vrai", il y a eu un déclencheur. A l'issue d'un cours de droit pénal des affaires, j'ai entraîné mes étudiants au Tribunal de Paris et nous avons échoué en fin d'après-midi dans une salle d'audience où étaient jugés de "petites infractions" et nous avons assisté à une belle irrégularité. Je voulais me lever, prendre la parole, faire quelquechose. Il me manquait ma robe !

C'est très présomptueux de le dire et encore plus de l'écrire : je reprends la robe pour défendre ceux qui sinon ne seront pas défendus ! 

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Mikaël Benillouche

Ce blog est destiné à recenser les actualités juridiques en pénal inhérentes à ma profession d'avocat

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles