Recension de l'ouvrage "Paroles de Palais de justice...", S. Bissardon

Publié le Par Mikaël Benillouche Vu 1 207 fois 0

Sébastien Bissardon vient de faire paraître l'ouvrage "Paroles de Palais de justice. Les meilleures citations d'avocats et de magistrats" (Enrick B. éditions)

Recension de l'ouvrage "Paroles de Palais de justice...", S. Bissardon

En cette période mercato estival (oui même dans le monde de l'édition), le cas de Sébastien Bissardon n'a pas manqué d'attirer l'attention des auteurs juridiques. C'est que Sébastien n'est pas moins que le "M'Bappé" des auteurs, lui qui gère "Fil Droit" et ses très nombreux abonnés...

Désormais publié aux éditions Enrick B., comme votre serviteur, celui-ci vient de commettre un ouvrage utile et original. 

L'ouvrage est dense (377 p.) et ne manquera pas de combler les futurs magistrats et avocats. 

Dès les préfaces le ton est donné, 4 magistrats et 5 avocats en ont rédigé une (un record selon moi). Ils s'interrogent sur leur vocation et leur profession... Comme il est impossible de retenir un seul de ces textes, j'en retiendrais trois. A lire Isabelle Rome, je me prends à regretter de n'avoir jamais été magistrat, le texte de François Saint-Pierre est poignant. Quant à l'ami Kami Haeri, c'est simple, je vais lire le texte à mes étudiants de Sup Barreau dès le prochain cours...

Puis mot par mot, les meilleures citations, les plus pertinentes, les plus percutantes sont reprises. On voit la patte de Sébastien, tout est classé répétorié minutieusement.  

L'ouvrage est un condensé de culture générale. On y trouve toutes sortes d'auteurs venus d'horizons et de périodes différents : d'Eric Dupont-Moretti à Robert Badinter, en passant par Philippe Bilger...voir même Jean-Louis Debré !

S'il fallait lui trouver des défauts, j'en trouverai deux : le premier est tout simplement pourquoi n'y ai-je pas pensé avant ? Le second c'est de constater que ma carrière d'avocat ne m'a pas permis de passer à la postérité. J'espérais que mon fameux "votre silence m'interroge" ou "votre prose m'indiffère" y figureraient en bonne place. Il n'en est rien.

J'ai hâte de découvrir les autres ouvrages de la collection...pourquoi pas des perles de copies de nos étudiants ? 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :