Recension de l'ouvrage "La saga des audacieux" de M. Aubinaud (VA Editions - coll. Poleis)

Publié le Par Mikaël Benillouche Vu 554 fois 0

J'ai eu le plaisir de rencontrer il y a quelques années Mathilde Aubinaud. J'ai été frappé par sa curiosité intellectuelle. Elle reprend dans cet ouvrage les portraits de dirigeants dressés au cours des dernières années

Recension de l'ouvrage "La saga des audacieux" de M. Aubinaud (VA Editions - coll. Poleis)

Motivant, pertinent et vivifiant !

Voici les trois termes qui - selon votre humble serviteur - définissent le mieux l'ouvrage de Mathilde Aubinaud, "La saga des audacieux. Ces dirigeants qui ont fait le pari de la singularité" (VA Editions, 2019). 

On ne naît pas dirigeant, on le devient. Lorsque l'on crée sa propre structure, passée une première phase enthousiasmante où l'on cherche à se faire connaître et à montrer sa singularité, vient rapidement une deuxième celle des responsabilités. Quand on dirige, on est responsable des personnes qui travaillent pour la structure, on se sent également redevable à l'égard de la clientèle, de ceux qui nous font confiance. Ce poids est réel et peut s'accompagner d'une certaine forme d'isolement et de solitude dans la prise de décision. 

Les dirigeants choisis par Mathilde ont tous un grain de folie, une petite musique interne et des projets à foison. Alors, bien évidement, il n'aura pas échappé au lecteur attentif que je fais partie de ces dirigeants et que j'y évoque l'expérience du Pénal Trophy organisé dans le cadre de Sup Barreau qui permettait de dénicher des nouveaux talents. 

Ces portraits sont à la fois passionnants et déroutants, comme celui de l'ancien chef du Raid, qui rappelle qu'il a du "désapprendre ses préjugés".

L'ouvrage est organisé et découpé autour de plusieurs thématiques. Et finalement au détour des pages, on se surprend à s'identifier à untel ou untel. Lorsque le moral n'est pas bon, je conseille le paragraphe consacré à "faire face à sa peur", il galvanise...

Enfin, en tant que pénaliste je m'attendais à être tout particulièrement attiré vers les présentations des avocats de la même discipline, mais c'est finalement celui de Me Branche qui m'a marqué. Alors que l'on me demande souvent si je suis capable de défendre un meurtrier - pédophile - terroriste (rarement trois à la fois tout de même...), je me suis à mon tour interrogé. Pourrais-je défendre la Corée du Nord ? 

Bref, merci Mathilde pour cet ouvrage, un cadeau idéal pour les fêtes qui ne manquera pas de susciter des vocations...

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Mikaël Benillouche

Ce blog est destiné à recenser mes actualités juridiques, qu'il s'agisse de mes activités universitaires, de la direction des études de Sup Barreau ou de l'organisation du Pénal Trophy

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles