Je renonce à enseigner le droit pénal en licence

Publié le Modifié le 29/06/2017 Par Mikaël Benillouche Vu 5 039 fois 13

Après 15 années successives (20 si l'on ajoute la période antérieure à la maîtrise de conférences) je n'enseignerai plus le droit pénal général à mes licence 2 à Amiens à la rentrée prochaine...

Je renonce à enseigner le droit pénal en licence

Voici une information qui ne fera pas les gros titres de la presse écrite, je n'aurai pas droit à un #breakingnews sur BFM TV, ni même une tribune dans une revue juridique : à la rentrée universitaire 2017, je ne serai plus en charge du cours de droit pénal général en L2 !

Alors, certes ce n'est pas grave en soi. A titre d'exemple, je dirai que l'élection de Donald Trump c'est grave, que le départ d'Enora Malagré de TPMP c'est grave, que l'abstention c'est grave...mais renoncer à ce cours après 15 ans, ce n'est pas grave. 

C'est que pourtant, ce cours m'a offert mes plus beaux souvenirs d'enseignant dont certains (j'en conserve quelques-uns pour une suite...) ont alimenté ma "chronique d'un maître de conférences" (Enrick B. éditions, 2017, https://www.facebook.com/MikaBenillouche). Ce sont mes premiers pas de maître de conférences à 27 ans dans cet amphi. J'y ai fait de belles rencontres, notamment avec ma pédagogie. Personne ne le sait, mais si j'ai commencé à enseigner sans notes manuscrites c'est à cause d'un accident...de coca light. Ma canette a explosé sur ma préparation de cours au bout de 10 minutes, il a donc fallu improviser... . Quelques années plus tard, c'est aussi cette chute mémorable après m'être pris les pieds dans le fil du micro (je vous parle d'un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître)... .

Ce cours c'était également le premier lien qui se faisait entre les étudiants et la matière pénale. Dès le premier cours, je les interrogeais sur le sens de la peine et leur proposais d'organiser - pour eux - une visite à la maison d'arrêt. Ce cours me portait. Je me souviens d'un jour où, malgré une infection de l'oeil, je suis tout de même venu en cours avec un pansement et mes lunettes de soleil. Je ne voyais pas grand chose. J'appréhendais la réaction des étudiants. Quelle erreur... ils ont été exemplaires et leurs applaudissements en fin de cours m'ont galvanisé. J'ai contribué à la formation de 15 générations d'étudiants, je crois avoir suscité quelques vocations quand je vois ce que certains sont devenus : universitaires, avocats, magistrats, greffiers, juristes et même comédiens. Ils m'ont tellement apporté. Je tiens à les en remercier. Qu'il s'agisse de problèmes de santé ou de problèmes personnels, ce cours me permettait pendant 3h de tout évacuer !

Ce cours était également le lien d'un petit "jeu" avec ma collègue Sylvie Tsoulidès, maître de conférences en droit public, qui enseigne avec la même passion les finances publiques (oui ça existe). Les étudiants ont, en début de semestre à choisir quelle matière ils auront en TD entre le droit pénal et les finances publiques. Ce choix, je dois l'avouer, est d'un point de vue pédagogique redoutable car finalement ils doivent choisir entre deux matières qui détonnent dans la summa divisio : droit privé / droit public. Nous ne pourrons plus échanger sur nos promotions, ni nous laisser des messages par amphi interposé.

Enfin, ce cours était aussi le support de travaux dirigés. J'en ai vu passer des chargés de TD en 15 ans...des stressés, des doués, des filous, des pédagogues, des démagogues...j'espère avoir contribué à leur formation (ou à leur déformation selon le cas). C'est vrai que j'aurai aimé un jour transmettre à l'un d'eux le micro de cet amphi...quand il lira ces lignes, il comprendra que je n'ai pas tenu cette promesse...

Il fallait bien que ça se termine un jour, j'ai résisté longtemps et j'en suis fier. Il y aura d'autres cours, d'autres enjeux, d'autres souvenirs. Un autre enseignant va reprendre ce cours avec passion et panache, je n'en doute pas.

Et puis, finalement ne fallait-il pas que je finisse - comme je m'y attendais - sur ce Mannequin Challenge en décembre dernier https://youtu.be/XGwTk6CtzJ0 ... ?

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
29/06/17 21:03

Mon Dieu ! que tout ceci est inintéressant...

Publié par MikaBenillouche
29/06/17 23:34

Vous n'êtes heureusement pas obligé de lire dans ce cas. Vous avez même pris le temps de commenter, quel honneur...

Publié par Visiteur
30/06/17 02:18

Et bien moi je trouve que c'est un tres bel article. j'aurais aimé avoir un enseignant tel que vous Maître Benillouche !

Publié par Visiteur
01/07/17 09:02

Mais pourquoi "renoncer" ?

Publié par Visiteur
09/07/17 18:05

Faut-il en tenir une sacrée couche de nombrilisme pour saisir l'occasion d'un simple changement de cours d'un MCF et tenter de faire reluire son propre éclat avec quelques affligeantes banalités !

Publié par MikaBenillouche
09/07/17 19:07

Michel,
Est-ce votre vrai nom ou un pseudo ? Je préfère toujours échanger en connaissance de cause. Je pense que vous ne comprenez pas exactement ce qui s'est passé mais également le lien qui existe entre mes étudiants et moi-même. Par ailleurs, il est toujours surprenant de demander à quelqu'un de compétent dans son domaine d'en changer n'est-il pas ? Faut-il songer aux étudiants en désignant les enseignants ?

Publié par Visiteur
06/08/17 23:48

En fait tu ne renonces pas au cours, puis que tu en as été éjecté, d'après ce que je comprends. Il faudrait modifier le titre.

Publié par Visiteur
18/08/17 21:34

Quand on se fait retirer un cours, on n'y 'renonce' pas. Et cette décision fait suite a un nombre important de manquements déontologiques.

Publié par Visiteur
18/08/17 23:21

@Alain : dis-moi tu es bien mal renseigné sur la répartition des services. Tu as certainement du mal lire ou comprendre. Essaie encore... sinon c'est quoi ton vrai nom?
@Gad Elmaleh : des manquements déontologiques ? Je ne vois aucune décision. En revanche, promettre à des étudiants un avantage en échange d'une preuve non obtenue constitue bien un délit ! Par ailleurs, quel choix heureux de pseudo. Ce sont mes origines qui vous ont inspirées ? Allez un peu de courage sortez de l'anonymat ! On dirait vraiment des propos d'un enseignant aigri et médiocre !

Publié par Visiteur
20/09/17 21:46

Les personnes qui critiquent ne connaissent en effet pas le lien entre vos étudiants et vous.., c'est dommage. J'étais l'une de vos étudiantes...en plus d'être l'un des meilleurs selon moi vous étiez toujours disponible et à notre écoute
Je vous en remercie beaucoup!!!

Publié par Visiteur
30/10/17 14:19

Ayant été une de vos étudiantes, je peux dire que vos cours étaient passionnants, vous les animiez avec brio !

Publié par Paulavo38
28/11/17 14:49

Merci pour votre partage, mais il est frustrant de ne pas avoir le fin mot de l'histoire, à savoir, pourquoi ?

Publié par Visiteur
04/12/17 23:13

C'est bien triste. Vous avez visiblement laissé un très bon souvenir aux étudiants qui étaient dans vos cours. Je me vois désolée de ne pas avoir l'opportunité de suivre vos cours l'année prochaine, en L2! Bonne continuation!

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Mikaël Benillouche

Ce blog est destiné à recenser mes actualités juridiques, qu'il s'agisse de mes activités universitaires, de la direction des études de Sup Barreau ou de l'organisation du Pénal Trophy

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles