Contribution à l'entretien des enfants : la table de référence n'est qu'une... référence

Publié le 22/02/2014 Vu 2 690 fois 2
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Comment fixe t'on la contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants en cas de séparation des parents ?

Comment fixe t'on la contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants en cas de séparation des pare

Contribution à l'entretien des enfants : la table de référence n'est qu'une... référence
En application de l'article 371-2 du Code Civil :
"Chacun des parents contribue à l'entretien et à l'éducation des enfants à proportion de ses ressources, de celles de l'autre parent, ainsi que des besoins de l'enfant.
Cette obligation ne cesse pas de plein droit lorsque l'enfant est majeur."

 

La Cour de Cassation rappelle ce principe fixé dans la Loi dans un arrêt en date du 23 octobre 2013, censurant un arrêt de la Cour d'Appel d'ANGERS, qui avait appliqué la table de référence éditée par le Ministère de la Justice des contribution alimentaire en focntion des revenus du parent débiteur de l'obligation alimentaire pour les enfants.

 

"Arrêt n° 1144 du 23 octobre 2013 (12-25.301) - Cour de cassation - Première chambre civile - ECLI:FR:CCASS:2013:C101144
Cassation partielle
Demandeur(s) : M. X...
Défendeur(s) : Mme Y...
Sur le moyen unique :
Vu l'article 371-2 du code civil ;
Attendu, selon l'arrêt attaqué, que l'enfant est née en 1999 de M. X... et Mme Y... ; qu'après leur séparation, celle-ci a saisi le juge aux affaires familiales pour que la résidence habituelle de l'enfant soit fixée à son domicile, qu'un droit de visite et d'hébergement soit attribué au père et que soit fixée la contribution de celui-ci à l'entretien et à l'éducation de l'enfant ;
Attendu que, pour condamner M. X... à verser une contribution à l'entretien et à l'éducation de l'enfant, l'arrêt énonce, d'une part, que la table de référence “indexée” à la circulaire du 12 avril 2010 propose de retenir pour un débiteur, père d'un enfant, disposant d'un revenu imposable de n... euros par mois et exerçant un droit d'accueil “classique” une contribution mensuelle de n... euros, d'autre part, que l'exercice d'un droit d'accueil restreint augmente, de façon non négligeable, les charges du parent au domicile duquel l'enfant réside ;
Qu'en fondant sa décision sur une table de référence, fût-elle annexée à une circulaire, la cour d'appel, à laquelle il incombait de fixer le montant de la contribution litigieuse en considération des seules facultés contributives des parents de l'enfant et des besoins de celui-ci, a violé, par fausse application, le texte susvisé ;
PAR CES MOTIFS :
CASSE ET ANNULE, mais seulement en ce qu'il a fixé à n... euros par mois pour la période du 28 décembre 2010 au 13 février 2012 le montant de la contribution de M. X... à l'entretien et à l'éducation de l'enfant et à n... euros par mois cette même contribution à compter du 13 février 2012, l'arrêt rendu l'arrêt rendu le 13 février 2012, entre les parties, par la cour d'appel d'Angers ; remet, en conséquence, sur ce point, la cause et les parties dans l'état où elles se trouvaient avant ledit arrêt et, pour être fait droit, les renvoie devant la cour d'appel de Rennes ;
Président : M. Charruault
Rapporteur : Mme Capitaine, conseiller référendaire
Avocat général : M. Sarcelet"

 

La table de référence n'a donc aucune valeur reconnue pour la fixation des contribution à l'entretien et à l'éducation des enfants mise à la charge du parent qui n'a pas leur résidence habituelle.

 

Cette table de référénce n'est donc qu'une table de référence, un simple outil, une sorte d'échelle de valeur. Néanmoins le Juge doit s'appliquer à déterminer les facultés contributives du parent débiteur, pour fixer une contribution conformément aux termes de la Loi.

Cette contribution doit donc s'apprécier au cas particulier.

 

Véronique LEVRARD
Avocate
10 avenue Pasteur
49100 ANGERS
Tel : 02.41.87.16.13

e-mail : veronique.levrard@wanadoo.fr

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
26/02/2014 09:32

bonjour
A quoi ça sert que des personnels passent du temps à élaborer une grille si ça sert à rien ?

2 Publié par veronique levrard
26/02/2014 09:52

elle ne sert pas à rien, elle donne néanmoins une échelle de valeur qui doit être pondérée par les éléments financiers prévus par la Loi.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.