DEs précisions sur l'audition d'enfant

Publié le 07/04/2015 Vu 2 980 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La Cour de Cassation statue de nouveau sur l’audition de l’enfant dans le cadre des procédures qui le concernent.

La Cour de Cassation statue de nouveau sur l’audition de l’enfant dans le cadre des procédures qui le con

DEs précisions sur l'audition d'enfant

La Cour de Cassation statue de nouveau sur l’audition de l’enfant dans le cadre des procédures qui le concernent.

Ladite audition est prévue par l’article 388-1 du Code Civil. L’audition, lorsque la demande est présentée par l’enfant lui même est de plein droit, sauf, prévoit le texte lorsqu’il n’a pas un discernement suffisant. Ou si la procédure ne le concerne pas, comme par exemple, une procédure de contribution alimentaire, strictement financière.

La Cour de Cassation sanctionne dans un arrêt en date du 18 mars 2015, la Cour d’Appel qui rejette la demande d’audition émanant de l’enfant, au motif qu’il n’est âgé que de 9 ans et qu’il n’a donc pas le discernement suffisant, et que la demande paraît contraire à son intérêt.

D’après la Cour de Cassation, d’une part se borner à retenir l’âge de l’enfant pour en déduire l’absence de discernement est insuffisant. Il faut préciser les motifs concrets qui peuvent expliquer l’absence de discernement.

D’autre part, le motif relatif à l’intérêt de l’enfant n’est pas prévu par le texte et ne peut justifier le rejet de la demande d’audition.

En conclusion :

  • seul le motif de l’absence de discernement peut être retenu pour justifier le rejet d’une demande d’audition présentée par l’enfant lui même,
  • aucun autre motif n’est recevable, même celui de l’intérêt de l’enfant à être entendu,
  • l’appréciation du discernement ne peut se fonder uniquement sur l’âge,
  • l’appréciation du discernement doit être appréciée par des éléments concrets.

L’enfant, quel que soit son âge, pourvu qu’il ait un discernement suffisant, a le droit d’être entendu par le Juge qui doit statuer sur ce qui le concerne directement : sa résidence (alternée ou principale), ses relations avec ses parents, les droits d’accueil chez le parent chez lequel il ne réside pas habituellement.

L’enfant a également le droit d’être assisté par un Avocat dans cette démarche. Le premier rôle de l’Avocat est alors de vérifier s’il présente un discernement suffisant ou non. Il s’agit là d’un premier filtre sur cette question.

Le rôle de l’Avocat de l’enfant est aussi de l’informer que son audition sera portée à la connaissance de ses deux parents. Soit l’enfant est prêt à assumer cette information, et la demande peut être présentée, soit il ne l’est pas et la demande ne doit pas être présentée.

Véronique LEVRARD
Avocate

10 Avenue Pasteur

49100 ANGERS
02.41.87.16.13
veronique.levrard@wanadoo.fr

arrêt du 18 mars 2015

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.