Quand le poste du salarié est vidé de sa substance

Publié le Par carole VERCHEYRE GRARD Vu 1 738 fois 0

Quand le poste du salarié est vidé de sa substance

Quand le poste du salarié est vidé de sa substance

Retirer progressivement les missions d'un salarié ou lui retirer des dossiers importants dont il a la charge, est une technique managériale bien connue pour tenter de convaincre le salarié de quitter l'entreprise.

En pratique, elle consiste à vider de sa substance le poste du salarié en l'occupant à des taches conformes à son poste mais de moindre importance ou sans réelle consistance.

Il arrive aussi que la perte d'un ou plusieurs clients de l'entreprise conduise également le salarié à voir son poste perdre toute substance.

Quels sont les recours du salarié ?

La Cour de Cassation vient de lui ouvrir une porte de secours, celle de la prise d'acte de la rupture.(Cour de cassation, civile, Chambre sociale, 29 janvier 2014, 12-19.479, Publié au bulletin ).

Elle a jugé qu'il est possible de prendre acte de la rupture du contrat de travail aux torts de l'employeur lorsque le salarié se voit imposer un « appauvrissement de ses missions et de ses responsabilités ».

Elle retient que le poste peut être vidé de sa substance, et qu'il s'agit dès lors d'une modification du contrat de travail.

Peu importe que le retrait des dossiers soit du à la perte d'un client ou à une rétrogradation sauvage.

Carole VERCHEYRE-GRARD - avocat -55 avenue de la Grande Armée 75116 PARIS- tél 01 44 05 1996 fax 01 44 05 91 80- mail carole.vercheyre-grard@avocat-conseil.fr

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles