Infection nosocomiale: la charge de la preuve

Publié le Par Caroline FONTAINE, avocat à Aix en Provence Vu 2 316 fois 0

Infection nosocomiale: la charge de la preuve

Un patient qui contracte une maladie nosocomiale, alors qu'il a fréquenté plusieurs établissements de santé, doit-il prouver quel est l'établissement fautif?

La Cour d'Appel d'Aix en Provence, dans un arrêt du 4 mars 2009, avait indirectement répondu positivement en refusant l'indemnisation de la victime au motif que, si l'infection dont la personne était décédée avait un caractère nosocomial, il était impossible de déterminer lequel des deux établissements était à l'origine de cette infection.

La Cour de Cassation a censuré cette décision dans un arrêt du 17 juin 2010 et renforcé le principe du droit à indemnisation de la victime en jugeant que: "lorsque la preuve d'une infection nosocomiale est apportée mais que celle ci est susceptible d'avoir été contractée dans plusieurs établissements de santé, il appartient à chacun de ceux dont la responsabilité est recherchée d'établir qu'il n'est pas à l'origine de l'infection".


Voir l'arrêt:

http://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000022367982&fastReqId=2020487555&fastPos=1

Voir d'autres articles:

http://www.avocat-aix-en-provence.eu/index.php?Avocat-specialiste-aix-en-provence-13-marseille-victime-responsabilite-accident-circulation-route-tribunal-deces-moto-pieton-route-indemnisation-prejudice-moral-passager-expertise-medical-erreur-hopital-malade-infection-nosocomiale-sante-oniam-crci

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Caroline  FONTAINE, avocat à Aix en Provence

La SELARL FB AVOCATS vous conseille et vous défend en droit médical et réparation des dommages corporaux, ainsi qu'en droit de la famille. Le Cabinet a 25 ans d'experience.  

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles