Comment le droit peut aider les entreprises dans leur mutation digitale ?

Publié le 15/10/2014 Vu 948 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Comment le droit peut-il s'inscrire dans le mouvement et contribuer de façon positive à l'évolution de la transmission des données ?

Comment le droit peut-il s'inscrire dans le mouvement et contribuer de façon positive à l'évolution de la t

Comment le droit peut aider les entreprises dans leur mutation digitale ?

Selon l'avocat Nathalie Anziani, les entreprises souhaitent avoir le maximum de contrôle sur l'usage de la communication digitale. Les parties du droit appelée "Contrôle et Surveillance", "pouvoir disciplinaire de l'employeur" opposent l'usage personnel de l'usage professionnel des TIC (technologies de l'information et de la communication).

Comment ces TIC régentent-elles le management des organisations notamment en terme de productivité et de créativité ?

Plus d'autonomie opérationnelle

Grâce à la maitrise des TIC, les salariés sont capables de gagner en souplesse de travail et peuvent adapter leurs horaires de la façon dont ils le souhaitent tant que les objectifs fixés sont atteints.

Le droit devrait donc légiférer sur l'adaptation d'une nouvelle manière de manager sachant que l'autonomie alloué au salarié peut être source de nouvelles idées à prendre en compte pour l'employeur qui peut s'aider de ses employés en terme de remontées d'idées.

C'est en effet un bon moyen de récolter les données de satisfaction de clients. Pour l'employé cela peut-être perçu comme un sentiment de montées en compétences et lui donne ainsi le sentiment de faire évoluer son statut au sein de son environnement.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.