Comment effectuer un apport en fond de commerce ?

Publié le 10/12/2014 Vu 1 103 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

- Apports numéraires, apports en nature, et apports en industrie. L'apport en fond de commerce est donc considéré comme un apport en nature et répond aux même règles.

- Apports numéraires, apports en nature, et apports en industrie. L'apport en fond de commerce est donc consi

Comment effectuer un apport en fond de commerce ?

Les éléments d'un fond sont à la fois matériel (exemple : local) ou immatériel (exemple : clientèle, bail commercial).
Le fond de commerce permet à l'apporteur du fond de bénéficier des parts sociales et de dissocier l'entreprise de sa personne.

Valeur de l'apport

Définir le prix du fond de commerce afin d'en déterminer la valeur.
Cette action nécessite la désignation d'un commissaire aux apports pour les  SAS et les SA. Le commissaire aux apports n'est pas obligatoire pour les SARL sauf si la valeur du fond est supérieur à 30 000 euros ou si l'apport dépasse la moitié de la valeur du capital social.

L'évaluation se base sur la moyenne des bénéfices réalisés du chiffre d'affaire moyen annuel. La situation d'un fond de commerce résulte de nombreux facteurs tels que l'emplacement du magasin, la qualité de son agencement, et les perspectives de développement commercial.

Formalités de publicité

L'apport en fond de commerce nécessite le même type de publicité que la vente d'un fond de commerce. (Sauf apport provenant d'une fusion ou scission). l’acte doit être publié par le bénéficiaire de l’apport, à la fois dans un journal d’annonces legales et dans le Bulletin Officiel des Annonces Civiles et Commerciales, dans des délais et selon des modalités que les textes réglementent avec quelque minutie : cela permet à d’éventuels créanciers de l’apporteur de se manifester (article L141-12 à L141-17 du Code de commerce).


Rédaction d'un contrat d'apport

Ce contrat comporte les mentions obligatoires, la prise en compte de la fiscalité, et les formalités de publicité officielle. Cet écrit doit contenir :
 - L’origine du fonds (précédent vendeur, date et nature du titre, prix, ventilation du prix entre les éléments incorporels, le matériel et les marchandises) ;
 - L’état des inscriptions grevant le fonds (privilèges et nantissements) ;
 - L’activité (chiffre d’affaires et bénéfice réels des 3 derniers exercices) ;
 - Les indications concernant le bail en cours, le cas échéant.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.