Soldes : s'appliquent-elles aussi au e-commerce ?

Publié le 24/06/2015 Vu 1 376 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La période des soldes est un moment important pour les entreprises que ce soit dans une logique de gestion de stocks mais également dans un soucis de rentabilité. Entre enjeux et législation, les commerçants sont soumis à ne nombreuses règles. Qu'en est-il des e-commerçants ?

La période des soldes est un moment important pour les entreprises que ce soit dans une logique de gestion de

Soldes : s'appliquent-elles aussi au e-commerce ?

Les soldes sont des périodes de vente réglementées, caractérisées par des prix de vente plus bas que le reste de l’année. L’intérêt est pour les e-commerçants de vendre des marchandises qu’ils n’ont pas réussi à écouler en période « normale ».

Les périodes de soldes sont soumises à une réglementation dictée par la loi, notamment au niveau de la période des soldes et des remises pratiquées. Tout comme pour le commerce physique, les périodes de soldes et les promotions sont soumises à une législation, qu’il est primordial de respecter dans le e-commerce.

Ces règles sont-elles les mêmes en commerce physique et en e-commerce ?

La legislation pendant les soldes

Il existe trois périodes de soldes: celles d’été, d’hiver et celles dites complémentaires qui permettent d’accroître de deux semaines la période des soldes.  Les soldes durent un total de cinq semaines et correspondent à, officiellement, deux périodes par an.    

Celle d’hiver débutent le deuxième mercredi du mois de janvier et durent environs deux semaines alors que celles d’été débutent le dernier mercredi du mois de juin, et durent approximativement 3 semaines.

La législation permet aux e-commerçants de bénéficier de 2 semaines de soldes supplémentaires. En dehors de ces périodes, les e-commerçants peuvent organiser des périodes dites de déstockage.

Les produits soldés sont soumis aux mêmes garanties que les autres produits concernant les défauts de fabrication et les vices cachés.

 Cependant, « S'il n'y a pas de vice caché, le commerçant n'est pas tenu juridiquement de procéder à l’échange ou au remboursement, mais il peut le faire à titre purement commercial »

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.