MAITRE MATTHIEU GALLET

Bienvenue sur le blog de MAITRE MATTHIEU GALLET

• Le principe de la garantie contractuelle attachée au bien et non à l’acquéreur

Publié le 05/07/2013 Vu 1 809 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Monsieur Y a acquis un véhicule automobile auprès d’un concessionnaire, avec une garantie contractuelle pièces et main d’œuvre de trois mois. Cette garantie offre une couverture supplémentaire par rapport à la garantie légale, pour une durée et champ déterminé. Un mois après, Monsieur Y a revendu ce véhicule à Monsieur X. Ce dernier, constatant le lendemain de cette acquisition un dysfonctionnement, à demander au concessionnaire la prise en charge du coût de la réparation nécessaire au titre de la garantie contractuelle. Monsieur X s’est cependant vu opposer un refus, au motif qu’il n’était pas établi que la garantie contractuelle lui avait été transférée. Monsieur X se demande si le refus qu’il s’est vu opposer était bien justifié.

Monsieur Y a acquis un véhicule automobile auprès d’un concessionnaire, avec une garantie contractuelle pi

•	Le principe de la garantie contractuelle attachée au bien et non à l’acquéreur
  • Le principe de la garantie contractuelle attachée au bien et non à l’acquéreur

Monsieur Y a acquis un véhicule automobile auprès d’un concessionnaire, avec une garantie contractuelle pièces et main d’œuvre de trois mois. Cette garantie offre une couverture supplémentaire par rapport à la garantie légale, pour une durée et champ déterminé.

Un mois après, Monsieur Y a revendu ce véhicule à Monsieur X. Ce dernier, constatant le lendemain de cette acquisition un dysfonctionnement, à demander au concessionnaire la prise en charge du coût de la réparation nécessaire au titre de la garantie contractuelle. Monsieur X s’est cependant  vu opposer un refus, au motif qu’il n’était pas établi que la garantie contractuelle lui avait été transférée.

Monsieur X se demande si le refus qu’il s’est vu opposer était bien justifié.

Réponse de Maître Matthieu GALLET

Monsieur X a raison de s’interroger, car le refus du concessionnaire n’est en l’espèce absolument pas justifier. En effet, la garantie contractuelle relative à un bien est un accessoire de celui-ci, de sorte qu’elle suit le bien, en quelque main qu’il se trouve. En d’autres termes, la garantie contractuelle accordée par le vendeur se transmet aux acquéreurs successifs dudit bien, pendant toute la durée de validité de celle-ci.

Cette règle a récemment été rappelée par la Cour de cassation (CCass, 1ère Civ, 6 février 2013, n°11-25864). Dans un cas d’espèce similaire, les juges ont clairement réaffirmé que le sous-acquéreur jouit de tous les droits et actions attachés à la chose qui appartenaient à son auteur.

En conséquence, le sous-acquéreur, et en l’espèce Monsieur X, peut se prévaloir de la garantie contractuelle consentie par le vendeur initial, au même titre que le premier acquéreur. De la même manière, il dispose, le cas échéant, de l’action en responsabilité contractuelle dont le vendeur aurait bénéficié s’il avait conservé la propriété du bien en cause. Mais attention cependant, ceci ne vaut que pendant la durée de la garantie concernée.

Vous avez une question ?
Blog de MAITRE MATTHIEU GALLET

Matthieu GALLET

100 € TTC

16 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de MAITRE MATTHIEU GALLET

Avocat fondateur et Associé depuis plus de 12 ans, j'interviens aussi bien en Conseil qu'en contentieux en applicant ma règle des 3 :

- Une réponse Claire et fiable
- Une facturation transparente et raisonnable
- Un Client satisfait 

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

100 € Ttc

Rép : 24h maximum

16 évaluations positives

Note : (5/5)
Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Informations
Rechercher
Newsletter

Inscription à la newsletter hebdomadaire

consultation.avocat.fr
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles