LE BURN OUT ET LA REFORME DE 2015

Publié le Par Me Grégory KEDIRI-BONNY Vu 1 111 fois 0

Le syndrome du burn-out, aussi définit sous le terme de syndrome d’épuisement professionnel, recouvre 3 caractéristiques: -l’épuisement émotionnel -le cynisme vis-à-vis du travail: détachement vis-à-vis de son travail -la diminution de l’accomplissement personnel au travail: l’impression d’être inefficace au travail.

LE BURN OUT ET LA REFORME DE 2015

Le syndrome du burn-out, aussi définit sous le terme de syndrome d’épuisement professionnel, recouvre 3 caractéristiques:

  • l’épuisement émotionnel
  • le cynisme vis-à-vis du travail: détachement vis-à-vis de son travail
  • la diminution de l’accomplissement personnel au travail: l’impression d’être inefficace au travail.

Afin de reconnaître un salarié, victime de ce syndrome, il est utilisé un outil de mesure dit « Malslach Burnout Inventory (M.B.I) ».

Durant de nombreuses années, cette maladie était difficilement reconnue par les organismes de sécurité sociale.

En effet, les pathologies psychologiques ne figurent pas dans les tableaux répertoriant les maladies professionnelles.

L’article 27 de la loi du 17 août 2015 permet une reconnaissance des pathologies psychiques liées au travail comme des maladies professionnelles.

Lire la suite

Me Gregory KEDIRI-BONNY

Une question sur cet article ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

A propos de l'auteur
Blog de Me Grégory KEDIRI-BONNY

Maître Grégory KEDIRI-BONNY sera votre interlocuteur privilégié dans le cadre de vos contentieux en droit civil, droit public, votre réparation des vos préjudices suite à un accident de la circulation, erreur médicale, accident médical, infection nosocomiale et de vos recours devant le TCI et le TASS.

Dates de publications
Newsletter

Inscription à la newsletter hebdomadaire

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles