Chronique d'une Prépa CRFPA. Comment ils vont devenir avocats ! (Saison 1, épisode 9)

Publié le Modifié le 24/10/2017 Par Mikaël Benillouche Vu 3 324 fois 0

La présente chronique relate la préparation au GrandO qui a débuté en octobre jusqu'aux résultats d'admissibilité

Chronique d'une Prépa CRFPA. Comment ils vont devenir avocats ! (Saison 1, épisode 9)

​EPISODE 9 : PAS DE PROMESSES, DES POSSIBILITES

Une fois les séminaires d'actualité dispensés, les étudiants se sont vus proposés des simulations ainsi que diverses activités en lien avec la Préparation au GrandO, avec des fous-rires, des ténors du barreau, des larmes, des cris, des bonheurs...

15H D'ACTUALITES

15h de cours en un week-end, c'est long ! Mais vu le programme de l'examen, c'est plus que nécessaire. Au programme, la prison, l'euthanasie, le revenge porn, la liberté d'expression, les ordonnances Macron, la GPA, le harcèlement sexuel, la CPI, les migrants, la dignité humaine, l'état d'urgence, le terrorisme, ... .

Bref, en complément du support pédagogique, il s'agit surtout de traiter des thématiques d'actualité afin de sensibiliser les étudiants à certaines thématiques tout en faisant une large place à la méthodologie.

Quel plaisir de retrouver mes étudiants. certains semblaient déjà avoir baissés les bras, pour d'autres en revanche, l'optimisme était de mise. 

LES SIMULATIONS INDIVIDUELLES

Dès la semaine suivante, les simulations individuelles ont débuté. Les étudiants souvent trop peu préparés à passer des oraux sont souvent mal à l'aise et maladroits lors de cet exercice. Il faut tout expliquer, comment bâtir un plan, comment l'énoncer, les variations de ton, l'utilisation des silences et comment gérer les 45 minutes d'épreuve. Cela donne parfois lieu à quelques rires, tant certains étudiants sont imaginatifs et préfèrent répondre n'importe quoi plutôt que de concéder qu'ils ne savent pas. Ainsi, Frère Tuc n'a pas hésité à m'indiquer que les Etats-Unis avaient décidé de ne plus être liés par les dispositions de la Convention européenne des droits de l'homme. Non, Frère Tuc, j'évoquais plutôt la Grèce des colonels... 

Je pose fréquemment des questions de culture juridique générale en rafales et ce, afin de tester la réactivité des candidats, leurs connaissances, mais aussi leur façon de raisonner. Je partage ces questions sur twitter, ce qui ne manque pas de faire réagir les grincheux. Non effectivement, connaître les co-princes d'Andorre ou si Jeremstar est ou non un lanceur d'alerte n'est pas essentiel...

L'EPILOGUE DES FOULEES THEMATIQUES

Comme promis, l'étudiant qui a le mieux répondu aux cas pratiques posés sur ma page facebook https://www.facebook.com/MikaBenillouche/ à savoir Omar s'est vu proposé un dossard pour courir un 20 kms à mes côtés. Nous avons pu à nouveau échanger, discuter, coupés du reste du monde pendant près de 2h. Il a de beaux projets tant professionnels que personnels. J'en profite d'ailleurs pour saluer le blog juridique d'analyse et de débats en droit pénal auquel il contribue https://voxcriminis.wordpress.com/ !

LE COLLOQUE DE L'ADAP

Grâce à la généroristé de Me Saint-Palais, j'ai pu assister, le 14 octobre, avec 4 personnes au colloque de l'ADAP avec les plus grands pénalistes actuels (Voir le compte-rendu https://www.legavox.fr/blog/mikael-benillouche/compte-rendu-colloque-adap-quot-24003.htm). Il allait de soi qu'Emilie et Francesca, qui ont été et sont encore si présentes auprès des étudiants, en feraient partie aux côtés de Frère Tuc et de Maya l'abeille...(un publiciste et une pénaleuse)...

La richesse des échanges sur le terrorisme ainsi que la formidable qualité oratoire des avocats présents les a particulièrement marqués. 

L'INTERMINABLE ATTENTE

Et puis arrivé le 23 octobre ! Que c'était long ! Nous avons tellement attendus ces résultats. Que d'insomnies et d'interrogations https://www.legavox.fr/blog/mikael-benillouche/blues-enseignant-droit-23791.htm ! Il est tellement difficile d'être le réceptacle des rêves des étudiants, d'écouter (et non simplement d'entendre) l'histoire de leur vie. C'est que j'en avais des étudiants déjà cabossés et abîmés par la vie.

UNE ATMOSPHERE DE RESULTATS D'ELECTIONS

Les résultats sont tombés au compte-goutte : Lyon, Paris 1, Evry, Toulon, Limoges, Lille, Paris 2, Amiens...l'atmosphère était suffocante. J'avais l'impression d'être dans une série américaine (Scandal ou House of Cards) où l'on égrene progressivement les résultats Etat par Etat...mais je m'égare je n'ai pas assez dormi. Au fur et à mesure, je pointe les résultats, j'informe les membres de mon équipe, je réponds aux enseignants impliqués... . Il y a des étudiants qui appellent, d'autres qui écrivent, certains snapent... ! Il y a aussi quelques malentendus. Ainsi, un collègue m'appelle pour m'informer qu'Oops n'est pas sur les listes. Comme vous vous en doutez "Oops" n'est pas son vrai prénom. D'ailleurs elle est admissible ! Je me fais même porteur de mauvaises nouvelles et j'appelle moi-même l'une de mes étudiantes pour lui annoncer. Je me pose dans un café et rapidement, certains étudiants passent me voir. Il faut se projeter vers l'avenir...

Les réussites qui me touchent le plus sont celles des étudiants que je connais depuis longtemps, qui l'ont raté l'année dernière et à quoi j'avais promis qu'ils pourraient prendre une revanche ! Et ils l'ont prise que ce soit Reine des neiges, Bibou, Kevinou, l'arracheur de pied, Carla ou Zoubida de Lyon... . Je dois avouer avoir particulièrement mal réagi. Je les ai tous engueulés, car rien n'est terminé, c'est maintenant que tout commence, le GrandO ça ne s'improvise pas !!!

Il y a aussi des échecs et à ces étudiants aussi je leur dois quelquechose, moi qui ai du mal à me projeter vers l'examen 2018. Il va falloir que je les aide - s'ils le veulent - à réduire l'aléa lié à cet examen qui s'apparente de plus en plus à un concours... . Je suis triste pour eux (avec eux), j'essaie de leur parler des lendemains qui chantent. Ils se relèveront j'en suis sûr...

ET DEMAIN ? LA GUERRE... 

L'objectif est simple désormais : tous les admissibles doivent être admis et ce quoiqu'il en coûte, il va falloir organiser de nouvelles simulations, rédiger de nouveaux articles, faire une nouvelle vidéo, ... . Rien ne doit être laissé au hasard.

Et pour 2018 ? Je crois que je n'ai pas vraiment le choix, il va falloir préparer la nouvelle session ! Je le leur dois bien !!!

[TO BE CONTINUED...]

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Mikaël Benillouche

Ce blog est destiné à recenser mes actualités juridiques, qu'il s'agisse de mes activités universitaires, de la direction des études de Sup Barreau ou de l'organisation du Pénal Trophy

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles