Quelle différence entre injure et diffamation ?

Publié le 31/10/2014 Vu 27 640 fois 17
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

D'un point de vue légal, quelle est la différence entre le délit d'injure publique et le délit de diffamation publique?

D'un point de vue légal, quelle est la différence entre le délit d'injure publique et le délit de diffamat

Quelle différence entre injure et diffamation ?

Le délit de diffamation est constitué par toute allégation ou imputation d’un fait qui porte atteinte à l’honneur ou à la considération de la personne ou du corps auquel le fait est imputé.

Alors que le délit d’injure est toute expression outrageante, termes de mépris ou invective qui ne renferme l’imputation d’aucun fait.

De façon pragmatique, celui qui écrirait que « Monsieur Dupont est un salaud car il trompe sa femme tous les samedis soir avec les danseuses d’un cabaret bien connu », commettrait une diffamation.

Si en revanche, celui-ci se contentait d’écrire que « Monsieur Dupont est vraiment un salaud » en s’en tenant à cela, il commettrait le délit d’injure.

Monsieur Dupont (en pratique son avocat) ne devra pas se tromper de qualification lorsqu’il agira en justice contre cet auteur indélicat car s’il invoque la diffamation alors qu’il s’agit d’une injure ou inversement, la procédure sera annulée, au pénal, le prévenu sera donc relaxé. Devant le juge civil, l’assignation sera annulée par le juge.

La question de la qualification des faits est une arme qui permet bien souvent aux auteurs des propos d’échapper à leur responsabilité.  

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
19/06/2016 20:17

J'aimerai savoir : " il est à vomir " es ce une injure ou une diffamation ? Merci

2 Publié par Visiteur
19/06/2016 20:21

à défaut d'autres éléments, c'est plutôt injurieux.

3 Publié par Visiteur
19/06/2016 20:27

Merci Alexandre , et "il ne vaut rien en amour et amitié "

4 Publié par Visiteur
19/06/2016 20:31

pour moi, ce n'est ni injurieux, ni diffamatoire, pas assez violent, et peut être perçu comme un jugement de valeur

5 Publié par Visiteur
19/06/2016 21:10

Vous m'annoncez une tres Bonne nouvelle la .car depuis que j'ai écrit ca sur un groupe Facebook où il n'y avait que moi et mes connaiscances et que cet homme a porté plainte sur moi , Ça m'empêche de vivre . Ils ont été jusqu'à faire une analyse psy sans justification ,
Et en plus il me redemande une autre la , rien que pour ca .
Moi j'ai porté plainte contre lui pour harcèlement morale etc et ma plainte à ete classé sans suite ...
C'est un homme connu ( chanteur)
J'ai franchement peur à un complot , me faire passer pour folle pour étouffer mes preuves et la vérité sur lui .
Et ce que vous venez de me dire , le précise
On verra à l'audience mais me voilà des atouts pour une relaxe

6 Publié par Visiteur
12/07/2016 10:02

Mais si par exemple je traite une perssonne particulièrement énervante et violente de rat musquée après qu'il m'ai insulter (ce que je n'ai pas l'intention de faire) , pourrait t'il me poursuivre pour diffamationconsiderant qu'il pourrait dire que j'ai imputer le fait qu'il soit un rat musquée ?? Ou même pour le cas citer precedament M X impute que M.Dupont est un salaud..

7 Publié par Visiteur
27/09/2016 16:51

Si on fait une.lettre a un.employeur afin demmentionne quun employe es.sous.condition criminel alors qua lemploi aucun.dossier.criminel.ne.doit.etre.au.dossier.de.employe.et.quil es.en.condition aucune.arme en sa.possession et quil.travaille ds un emploi.darmement?

Et dossier.criminel es information publique et non.fausse ds mes.propos

8 Publié par Visiteur
07/01/2017 19:45

est-ce qu'un Maire peut licencier pour diffamation?
est-ce qu'un Maire peut dire qu'il y à diffamation?,est-ce qu'il est abilité, ou doit-il porter plainte?
remettre une lettre cachetée en main propre peut-être considéré comme diffamation?

9 Publié par Visiteur
10/03/2017 14:47

Bjr,
Je voudrais poser une question au lieu de commentaire : Peut-on parler de diffamation une information qui porte atteinte à l'intégrité d'une personne et qui a une certaine vérité ? Parce que de nos on ne peut comprendre ce qui est l'information et ce qui est diffamation ?

10 Publié par tomrif
10/03/2017 15:21

bonjour,
si l'auteur du propos peut prouver ses dires alors il ne sera pas condamné. s'il n'arrive pas totalement à prouver ses dires, sa bonne foi peut être reconnue et lui éviter une condamnation pour diffamation.
il faut donc bien se renseigner avant de faire quelque chose si les propos ont une certaine vérité.

Serge
http://www.loi1881.fr/

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.