Circulation inter-files : bilan et perspectives

Publié le 02/02/2021 Vu 368 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

La circulation inter-files des deux roues était en expérimentation dans 11 départements depuis 2016, tolérée mais encadrée.

La circulation inter-files des deux roues était en expérimentation dans 11 départements depuis 2016, tol

Circulation inter-files : bilan et perspectives

La circulation inter-files des deux roues était en expérimentation dans 11 départements depuis 2016, tolérée mais encadrée. 

Pour rappel, les conducteurs de deux roues devaient respecter les règles suivantes :

« Où : sur les autoroutes et les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central et dotées d'au moins deux voies chacune, où la vitesse maximale autorisée est supérieure ou égale à 70 km/h, entre les files de véhicules situées sur les deux voies, ayant le même sens de circulation, les plus à gauche d'une chaussée.Quand : lorsqu'en raison de sa densité, la circulation s'est établie en files ininterrompues sur toutes les voies autres que celles réservées, le cas échéant, à la circulation de certaines catégories particulières de véhicules ou d'usagers.
Qui : tout conducteur dont le véhicule est d'une largeur d'un mètre maximum et relève de la catégorie L3e (motocyle à deux roues) ou L5e (scooter à trois roues)
Comment : espacement suffisant, pas de travaux ni neige ou verglas, en avertissant les autres usagers de son intention de débuter une CIF ou de se rabattre en fin de CIF, pas plus de 50 km/h, pas de dépassement d'autres véhicules en CIF »


Cette expérimentation qui s’est terminée le 31/01 et était menée par le Centre d'études et d'expertises sur les risques, l'environnement, la mobilité et l'aménagement, a dévoilé ses résultats.

Selon le ministère de l’intérieur, le bilan de l’accidentalité serait décevant, et : « L'expérimentation présente des effets positifs en termes de comportement mais le respect des règles demeure minoritaire, sans que l'on n'identifie précisément s'il s'agit d'une méconnaissance ou d'une volonté de les enfreindre. »

La délégation à la sécurité routière conclut que si les données analysées ne permettent pas pour l’instant de légaliser la circulation inter-files, elles ne permettent pas non plus de l’exclure définitivement. Une nouvelle expérimentation pourrait donc être menée en adaptant les règles pour plus de sécurité. 

Mais à ce jour, l’expérimentation prenant fin au 31/01, la circulation inter-files pourra être verbalisée jusqu’à ce que la nouvelle expérimentation ne soit mise en œuvre, sur le fondement notamment des articles R 414-4 et suivants du code de la route prévoyant les règles relatives aux dépassements, infractions pouvant entraîner pour la plupart un retrait de 3 points du permis de conduire.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Me Erika THIEL

Droit pénal & Droit routier

https://www.thiel-avocat.fr/

Informations

Le Cabinet de Maître ERIKA THIEL, situé à PARIS, compétent en droit routier et droit pénal, met à votre service toute son écoute, compétence et expérience, que vous soyez auteur ou victime.


L'avocat du cabinet se déplace pour plaider dans tous les Tribunaux de France

Pour obtenir une consultation avec notre avocat, cliquez sur "consultation.avocat.fr" ci-dessous

consultation.avocat.fr
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles