Espace participatif du groupe de travail sur la sécurité routière

Publié le Par Me Erika THIEL Vu 708 fois 1

Le groupe de travail sur la sécurité routière, composé de sénateurs, doit rendre son rapport fin avril 2018.

Espace participatif du groupe de travail sur la sécurité routière

Le groupe de travail sur la sécurité routière, composé de sénateurs, doit rendre son rapport fin avril 2018.

Un espace participatif a été mis en place afin de permettre à chacun de donner son avis sur la baisse de la vitesse limitée à 80 km/h sur certaines routes, dont la mise en place est prévue au mois de juillet 2018.

Chacun peut donner sa contribution jusqu’au 30 mars 2018, en répondant à trois questions : que pensez-vous de la baisse de la vitesse, mais également des 18 autres mesures proposées par le comité interministériel de la sécurité routière le 9 janvier 2018, à savoir lesquelles de ces mesures vous semblent le plus utile à la sécurité routière et quelles autres mesures, autres que celles proposées par le gouvernement, pourraient être utiles selon vous pour lutter contre l’insécurité routière.

THIEL-AVOCAT.FR

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
06/03/18 21:11

Contre la réduction du maximum autorisée car ce sont les infrastructures qui sont le plus souvent en cause, manque de visibilité et vitesses non adaptées au parcours envisagé et effectué. Le positionnement des radars aussi qui ne sont mis que dans les endroits à fort excès de vitesse, alors qu’il n’y en a aucun près des écoles ( de là à dire que la vie d’un enfant rapporte moins que l’amende perçu, là le gouvernement le démontre tout les jours). Le contrôle technique renforcé qui certe pourrait effacer quelques épaves roulantes, mais plus de 50% de la polpulation seront concernées avec pour effet immédiat une baisse énorme des dépenses en matière de carburant, et un énorme déficit pour l’etat. Etc.. Auparavant il existait une concertation citoyenne, ça marche partout en Europe et aussi bizarrement en Allemagne. Alors pourquoi chez nous non. Simplement parce que le gouvernement déresponsabilise le peuple français depuis plus de 40 ans. Ce qui est acquis maintenant. L’embêtant c’est que vous ne pouvez plus leur demander de se responsabiliser alors que vous avez œuvrer pour l’inverse.

Publier un commentaire
Votre commentaire :