LES LIMITATIONS DE VITESSE APPLICABLES AUX PERMIS PROBATOIRES

Publié le Par Me Erika THIEL Vu 508 fois 0

L’article R 413-6 du code de la route définit les règles applicables aux limitations de vitesse des conducteurs titulaires d’un permis probatoire :

LES LIMITATIONS DE VITESSE APPLICABLES AUX PERMIS PROBATOIRES

LES LIMITATIONS DE VITESSE APPLICABLES AUX PERMIS PROBATOIRES


L’article R 413-6 du code de la route définit les règles applicables aux limitations de vitesse des conducteurs titulaires d’un permis probatoire :
« I.-Tout élève conducteur et, pendant le délai probatoire défini à l'article L223-1, tout conducteur titulaire du permis de conduire est tenu de ne pas dépasser les vitesses maximales suivantes : 

1° 110 km/ h sur les sections d'autoroutes où la limite normale est de 130 km/ h ; 

2° 100 km/ h sur les sections d'autoroutes où cette limite est plus basse, ainsi que sur les routes à deux chaussées séparées par un terre-plein central ; 

3° 80 km/ h sur les autres routes.»


Cependant, ces limitations ne s’appliquent pas à tous les permis probatoires. L’article 413-6 du code de la route disposent en effet qu’elles sont inapplicables « Aux conducteurs qui ont obtenu, après annulation ou perte de validité, un nouveau permis de conduire sans subir l'épreuve pratique »

Ainsi, les conducteurs dont le permis a été annulé judiciairement ou invalidé pour solde de points nul suite à la réception d’une 48SI et qui ont obtenu un nouveau permis en ne repassant que le code, sans les épreuves pratiques (conduite), ne sont pas soumis aux limitations de vitesse et peuvent rouler à la vitesse habituelle. 
 

 
Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Informations

Le Cabinet de Maître ERIKA THIEL, situé à PARIS, compétent en droit routier et droit pénal, met à votre service toute son écoute, compétence et expérience dans le cadre de chaque défense pénale, que vous soyez auteur ou victime d'une infraction, et pour tout problème relatif à votre permis de conduire, que vous soyez convoqué devant le Tribunal ou que votre permis fasse l'objet d'une suspension ou invalidation administrative.


L'avocat du cabinet se déplace pour plaider dans tous les Tribunaux de France

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles