l'avocat mandataire sportif

Publié le Modifié le 17/05/2021 Vu 5 123 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

L'avocat peut agir en qualité de mandataire sportif depuis la Loi n°2011-331 du 28 mars 2011 (Loi n° 2011-331 du 28 mars 2011 de modernisation des professions judiciaires ou juridiques et certaines professions réglementées).

L'avocat peut agir en qualité de mandataire sportif depuis la Loi n°2011-331 du 28 mars 2011 (Loi n° 2011-3

l'avocat mandataire sportif

de Thierry Bardaud, Juriste Cabinet Bertrand & Associé

 

L'avocat peut agir en qualité de mandataire sportif depuis la Loi n°2011-331 du 28 mars 2011 (Loi n° 2011-331 du 28 mars 2011 de modernisation des professions judiciaires ou juridiques et certaines professions réglementées).

 

La loi de modernisation des professions judiciaires ou juridiques et certaines professions réglementées vient d'être publiée au Journal Officiel du 29 mars 2011.

Cette loi apporte non seulement diverses dispositions attendues depuis longtemps par la profession (création de l'acte contresigné par avocat par exemple), mais étend également le champ d'activité de l'avocat.

Désormais, l'avocat peut intervenir comme "mandataire" du joueur, de l'entraineur ou du club sportif intéressé à la conclusion d'un contrat relatif à l'exercice rémunéré d'une activité sportive ou d'entraînement, ou d'un contrat prévoyant la conclusion d'un contrat de travail ayant pour objet l'exercice rémunéré d'une activité sportive ou d'entraînement.

 

 

 

L'avocat et les garanties nécessaires à l'exercice de la profession de mandataire sportif...

 

Les garanties nécessaires à l'exercice de cette activité ont également été mises en place par la nouvelle loi.

Ainsi, la méconnaissance par un avocat de ses obligations en matière de tarification ou de secret professionnel ainsi que de celles relatives à la conclusion d'un contrat sportif avec un mineur est passible d'une peine de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 € d'amende comme le prévoit l'article L.222-20 du Code du Sport.

 

Pour lire la suite...

 

Cabinet Bertrand & Associé

Avocats en droit du sport à Paris

 

(pour plus d'informations sur le Cabinet BERTRAND ou ses avocats en droit du sport)

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par ghennai
08/12/2011 22:03

la peine d'emprisonnement de courte durée encourue par les avocats pour méconnaissance de leurs certaines obligations n'a plus de raison d’être comme pour les délits mineurs et les contraventions qui sont dans beaucoup de pays dépénalisées

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.