L’exercice d’un recours devant la Commission des Recours des Militaires

Publié le 31/01/2022 Vu 1 295 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Comment exercer un recours devant la Commission des Recours des Militaires ?

Comment exercer un recours devant la Commission des Recours des Militaires ?

L’exercice d’un recours devant la Commission des Recours des Militaires

 

I- Quelles sont les personnes pouvant saisir la Commission des Recours des Militaires ?

La Commission de Recours des Militaires peut être saisie par :

-       tout militaire en position d'activité ;

-       tout militaire en position de non-activité ;

-       tout militaire de réserve, mais uniquement si son recours a pour finalité d’obtenir l'annulation d'une décision relative à son état ou activité de réserviste ;

-       tout militaire en position de retraite ou déjà rayé des contrôles de l'activité, mais uniquement si son recours est diligenté contre une décision se rattachant à son statut antérieur de militaire.

Les ministères d’emploi des militaires concernées importent peu : Armées, Intérieur ou Mer.

Le recours peut être présenté devant la Commission de Recours des Militaires par un avocat.

Sont toutefois irrecevables les recours formulés par des tiers au profit d'un militaire : un proche, un conjoint, un ascendant, un descendant, un collatéral, un voisin, etc.

 

 

II- Quelles sont les décisions pouvant être contestées devant la Commission des Recours des Militaires ?

Tout recours contentieux formé par un militaire à l'encontre d'actes relatifs à sa situation personnelle doit être précédé d'un recours administratif préalable (RAPO), à peine d'irrecevabilité du recours contentieux.

Selon l’article R4125-1 du Code de la défense, la Commission de Recours des Militaires est incompétente en présence d’une décision :

-       non définitive et ne faisant pas grief (ex : un acte préparatoire à la notation, à l'avancement ou à une mutation, une notation intermédiaire, un avis préalable, etc.)

-       ou constituant un acte réglementaire ;

-       ou relative au recrutement initial du militaire ;

-       ou relative à une sanction disciplinaire ;

-       ou prise en application du Code des pensions militaires d'invalidité et des victimes de la guerre ;

-       ou prise en application du Code des pensions civiles et militaires de retraite ;

-       ou encore émanant de la Direction Générale des Finances Publiques (ex : une mise en demeure de payer, une saisie à tiers détenteur, etc.)

 

 

III- Quelle est la procédure à suivre devant la Commission des Recours des Militaires ?

Le déroulement de la procédure est mentionné aux dispositions des articles R4125-2 et suivants du Code de la défense.

 

A- L’acte de saisine la Commission des Recours des Militaires

Il incombe au requérant de saisir la Commission de Recours des Militaires dans un délai de 2 mois à compter de la notification de la décision contestée ou alors de l'intervention d'une décision implicite de rejet d'une demande.

Cette saisine doit s’effectuer par écrit, et de préférence par lettre recommandée avec accusé de réception ou courriel : la date d'expédition fait en effet foi afin d’apprécier le respect du délai de saisine de la Commission.

Le militaire requérant ou son Conseil doit impérativement mentionner au sein de l’acte de saisine :

-       les coordonnées du requérant (adresse postale, numéro de téléphone, adresse-mail) ;

-       l'armée et l’unité d'appartenance du militaire ;

-       l'objet du recours : la contestation d’une décision précise ;

-       les griefs formulés à l’encontre de cette contestation : les moyens de légalité interne et les moyens de légalité externe ;

Par ailleurs, l’acte de saisine doit être daté et signé par le requérant.

Enfin, il convient de joindre à l’acte de saisine une copie lisible de la décision querellée comportant la date de sa notification.

Lorsque le requérant entend contester une décision implicite de rejet, celui- doit joindre une copie de sa demande préalable adressée par lettre recommandée avec accusé de réception à l'Administration, demeurée sans réponse pendant 2 mois.

Si la copie de l'acte querellé ou la copie de la demande préalable en cas de décision implicite de rejet ne sont pas jointes à l'envoi, la Commission de Recours des Militaires met en demeure le militaire de communiquer l’acte en question dans un délai de 2 semaines.

Le requérant est réputé renoncer à son recours, en l’absence de production de la pièce sollicitée dans le délai imparti.

Attention ! L'exercice d'un recours devant cette Commission ne suspend pas l'exécution de l'acte contesté.

Néanmoins, son auteur peut retirer son recours tant que le ministre compétent n'a pas statué sur le recours.

 

 

B- Le traitement du recours exercé devant la Commission des Recours des Militaires

La procédure d’instruction est écrite.

Après réception de l’acte de saisine, un rapporteur général adjoint examine la recevabilité du recours exercé par le militaire :

1) Si ledit recours n'est pas formé dans le délai imparti, le président informe le requérant que son recours ne pourra pas être instruit, en raison de la forclusion.

2) Si ledit recours est jugé recevable, le requérant reçoit une lettre recommandée avec accusé de réception l’informant des prochaines étapes de l'instruction et de l'examen du recours par la Commission de Recours des Militaires, mais également des voies et délai de recours possibles à l'issue de la procédure.

Par la suite, le rapporteur chargé de l’instruction du dossier saisit immédiatement les services concernés aux fins d’obtention des éléments de réponse permettant d'apprécier les moyens de légalité interne et externe contestés.

Dès réception de ces éléments, le rapporteur doit les communiquer au militaire lequel dispose d’un délai de 15 jours pour formuler ses observations écrites.

Une fois le dossier en état, le rapporteur prépare un rapport ainsi qu’un projet de décision ministérielle, soumis pour révision à un rapporteur général adjoint et au rapporteur général.

Après validation, le dossier est inscrit à l'ordre du jour d'une séance de la Commission de Recours des Militaires.

L’affaire est présentée oralement par le rapporteur devant ladite Commission réunie en séance.

La Commission de Recours des Militaires recommande au ministre compétent :

-       soit de rejeter le recours ;

-       soit de l'agréer totalement ou partiellement.

A l'issue de la séance, un projet de décision est finalisé puis soumis pour signature.

Attention ! Le ministre compétent n'est jamais lié par l'avis émis par la Commission de Recours des Militaires.

Dans un délai d'un mois, la décision définitive signée du ministre est notifiée au requérant par lettre recommandée avec accusé de réception.

La décision du ministre se substitue alors à la décision initiale contestée.

Cette dernière décision peut faire l’objet d’une contestation, dans un délai de 2 mois, en saisissant le Juge administratif compétent.

De la même façon, le requérant peut contester, devant le Juge administratif, la décision implicite de rejet, née de l’absence de décision ministérielle explicite notifiée dans un délai de 4 mois suivant l’enregistrement du recours par la Commission de Recours des Militaires.

Vous pouvez consulter la page internet de la Commission de Recours des Militaires à l’adresse suivante : https://www.defense.gouv.fr/familles/votre-espace/condition-militaire/la-commission-des-recours-des-militaires/la-commission-des-recours-des-militaires

 

 

Vous souhaitez exercer un recours devant la Commission de Recours des Militaires ? Le Cabinet BARISEEL-LECOCQ & ASSOCIÉS demeure à votre entière disposition par téléphone ou par courriel pour convenir d'un rendez-vous.

 

Article rédigé par :

Maître Gauthier LECOCQ

Avocat Fondateur Associé

 

Cabinet d'avocats BARISEEL-LECOCQ & ASSOCIÉS

AARPI Inter-Barreaux inscrite au Barreau de Paris

—   

Cabinet de Paris

110, rue la Boétie – 75008 Paris

Toque A0506

 

Cabinet de Bobigny

11, rue Carency – 93000 Bobigny

Toque P182

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Gauthier LECOCQ

 

Maître Gauthier LECOCQ

Avocat au barreau de Paris et Fondateur Associé du Cabinet d'avocats BARISEEL-LECOCQ & ASSOCIÉS

Cabinet de Paris : 110, rue la Boétie - 75008 Paris

Cabinet de Seine-Saint-Denis : 10, Grande rue – 93250 Villemomble

Tél.:  +33 (0)1 84 21 83 38

Fax. : +33 (0)1 84 21 83 39

Mail : contact@grbl-avocats.com

Site : www.bariseel-lecocq-associes.com

Linkedin : https://www.linkedin.com/in/gauthier-lecocq-di-bernardo-40961084/

Instagram : cabinet_grbl

 

Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

consultation.avocat.fr
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles