Le caractère absolu du droit d'accès au dossier pour la personne poursuivie (Crim. 11 mai 2010, pourvoi N°10-81313).

Publié le Vu 8 368 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le caractère absolu du droit d'accès au dossier pour la personne poursuivie (Crim. 11 mai 2010, pourvoi N°10-81313).

DossierIl est admis que toute personne poursuivie doit bénéficier de droits de la défense effectifs, en application du Code de procédure pénale et de la Convention Européenne des Droits de l'Homme. Toutefois, la personne poursuivie ne peut, sauf exception, accéder personnellement au dossier. En effet, par exemple, l'article 197, al. 3 du Code de procédure pénale dispose que le dossier est mis à disposition de l'avocat, avant l'audience.

La Chambre criminelle de la Cour de cassation, par un arrêt du 11 mai 2010, vient de consacrer le caractère absolu du droit d'accès à un dossier complet.

En l'espèce, une personne mise en examen avait demandé sa mise en liberté, qui fut rejetée. Un appel de l'ordonnance de rejet fut interjeté. La Chambre de l'instruction confirma le refus. La Cour de cassation, saisie d'un pourvoi, censure l'arrêt de la Chambre de l'instruction au visa de l'article 197, al. 3 du Code de procédure pénale.

La Cour rappelle que l'article 197, al. 3 prévoit que l'avocat d'une partie doit pouvoir prendre connaissance du dossier de l'instruction, et produire devant la Chambre de l'instruction tout mémoire. Elle confirme le caractère essentiel pour le respect des droits de la défense, et que cette disposition doit être observée, à peine de nullité.

La Cour de cassation ajoute que l'avocat du mis en examen n'avait pu prendre connaissance du dossier complet. Dès lors, elle censure purement et simplement l'arrêt.

DossierIl est intéressant d'observer que dans cette affaire, les pièces manquantes n'étaient pas de fond. Il manquait seulement des pièces relatives à la détention provisoire d'un autre mis en examen dans la même affaire. Le document manquant, a priori, ne générait pas de grief particulier au mis en examen.

Il semble qu'aujourd'hui, le moindre document manquant, même s'il n'apparaît pas essentiel pour la manifestation de la vérité, est susceptible d'entraîner la nullité. Il s'agit donc d'une grande victoire pour les droits de la défense.

Nous pouvons remercier le principe d'interprétation stricte, posé à l'article 111-4 du Code pénal.



Vous avez une question ?
Blog de plebriquir

Pierre Lebriquir

75 € TTC

109 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de plebriquir

Pierre Lebriquir
Avocat au barreau de Paris
Conseil à la Cour pénale internationale

88, rue de Rennes - 75006 Paris

Tél : 01.83.62.10.76
Fax : 01.83.62.10.82
Mail : pl@lebriquir-avocat.com
Palais : C2522

Accueil téléphonique du lundi au samedi, de 8 heures à 20 heures.

 

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

75 € Ttc

Rép : 24h maximum

109 évaluations positives

Note : (5/5)
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles