Présentation de la loi du 9 juillet 2010 relative aux violences au sein du couple et aux incidences de ces dernières sur les enfants.

Publié le Vu 4 057 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Présentation de la loi du 9 juillet 2010 relative aux violences au sein du couple et aux incidences de ces dernières sur les enfants.

En droit de la famille, le couple est appréhendé de différentes manières. Les devoirs et obligations sont différents selon qu'il s'agisse d'un concubinage, d'un partenariat ou d'un mariage. Pour autant, depuis la loi du 12 mai 2009 et surtout la loi du 9 juillet 2010, une forme de droit commun du couple est en train de se dessiner.

Ainsi, la loi du 12 mai 2009 avait instauré comme juge unique du couple, sauf quelques exceptions, le juge aux affaires familiales. La loi du 9 juillet 2010, quant à elle, renforce ses attributions et compétences.

La loi introduit les articles 515-9 à -13 dans le Code civil, qui sont entrés en vigueur le 1er octobre dernier.

Selon ces dispositions, il est possible pour une personne subissant des violences au sein du couple, ou par un  ancien concubin, conjoint ou partenaire, de solliciter du juge aux affaires familiales une ordonnance de protection. Cette ordonnance est délivrée si le juge estime qu'il y a des raisons sérieuses de considérer les violences comme vraisemblables.

Le juge peut prendre plusieurs mesures. Il peut ainsi interdire à la personne violente de recevoir ou de rencontrer certaines personnes, ou de détenir une arme. Il peut également statuer sur l'attribution du logement à la personne en danger et statuer sur les modalités d'exercice de l'autorité parentale. Il peut par ailleurs, uniquement pour les couples mariés, statuer sur la résidence séparée des époux.

Ces mesures sont prononcées pour une période de quatre mois renouvelables, dès lors qu'une requête en divorce ou en séparation de corps a été introduite.

Enfin, un peu à la marge, la loi permet également de solliciter une ordonnance si la personne est susceptible de mariage forcé.

Cette loi du 9 juillet 2010 doit donc être saluée, en ce qu'elle contribue à l'élaboration d'un droit commun du couple, certes axé sur la violence. Son efficience, en revanche, reste à démontrer.

Vous avez une question ?
Blog de plebriquir

Pierre Lebriquir

75 € TTC

109 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de plebriquir

Pierre Lebriquir
Avocat au barreau de Paris
Conseil adjoint à la Cour pénale internationale

2, avenue Paul Doumer - 75116 Paris

Tél : 01.83.62.10.76
Fax : 01.83.62.10.82
Mail : pl@lebriquir-avocat.com
Palais : C2522

Accueil téléphonique du lundi au samedi, de 8 heures à 20 heures.

 

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

75 € Ttc

Rép : 24h maximum

109 évaluations positives

Note : (5/5)
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles