Un hotel ne peut pas imposer un repas ni même un petit-déjeuner

Publié le Par Isidor Beautrelet Vu 1 746 fois 0

Suite à une question sur le forum juridique qui a fait réagir, je me permets de vous éclairer sur ce point

Un hotel ne peut pas imposer un repas ni même un petit-déjeuner

L’article L122-1 du code de la consommation énonce qu’il est  “interdit de subordonner la vente d'un produit à l'achat d'une quantité imposée ou à l'achat concomitant d'un autre produit ou d'un autre service ainsi que de subordonner la prestation d'un service à celle d'un autre service ou à l'achat d'un produit.”

Ainsi, il est interdit d’imposer la vente d’un produit ou d’un service à l’occasion de l’achat d’un autre produit ou service.

Par conséquent, un hôtel ne peut pas imposer à un de ses clients de prendre un petit-déjeuner ou un repas.
En effet, la prestation principale de l’hôtelier est de fournir une chambre, les repas ne sont que des services accessoires.
En imposant un petit-déjeuner, l’hôtelier se rend coupable de subordination de vente.

Cette pratique est de plus en plus mise en œuvre, et la plupart des consommateurs ignorent que cela est illégal.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Rechercher
A propos de l'auteur
Blog de Isidor Beautrelet

Doctorant en droit privé, je vous propose de partager ma passion pour le droit des affaires et le droit de la consommation.

Vos commentaires sont les bienvenues, car je trouve que les échanges sont toujours constructifs, et j’aime débattre.

N'hésitez pas non plus à poser vos questions en rapport avec le sujet des articles, par le biais des commentaires, j'y répondrai  avec plaisir, dans la mesure du possible

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles