Les revenus issus de l’économie collaborative

Publié le 23/12/2015 Vu 1 982 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Peu nombreux sont les contribuables qui déclarent leurs revenus issus de l’économie collaborative. Bercy profite du projet de loi finances 2016 pour remédier à cela.

Peu nombreux sont les contribuables qui déclarent leurs revenus issus de l’économie collaborative. Bercy

Les revenus issus de l’économie collaborative

L’économie collaborative désigne les nouvelles formes d’échange et de location entre particulier qui se sont développés grâce à Internet. Aujourd’hui on assiste à un changement de mentalité, de plus en plus de personnes préfèrent louer plutôt que posséder.    
Cela englobe plusieurs choses : covoiturage,  couchsurfing, crowdlending etc.

Ces échanges et locations sont très souvent source de revenu, et comme tout revenu, ils doivent normalement être déclarés. Cependant, Bercy s’est rendu compte que peu d’internautes déclaraient ce type de revenu.

Voici la solution du gouvernement pour y remédier :

- Les plates-formes d’économie collaborative devront fournir aux usagers un relevé annuel de leurs revenus.

- Elles devront aussi informer les usagers sur les règles d’imposition

Ce sont les usagers qui devront déclarer eux-mêmes  leurs revenus et ce dès le premier euro.
Le Sénat souhaitait mettre en place un abattement  de 5 000 €, mais le gouvernement a jugé que cet abattement allait créer une inégalité avec les particuliers qui louent sans passer par une plate-forme d’économie collaborative.

Plusieurs directeurs de plates-formes ont relevés que plusieurs usagers tiraient peut-être des revenus de la location mais pas de bénéfices, or c’est le bénéfice qui est imposable.
De plus, pour la location de certains objets (outils, appareils ménagers), il n’y a même pas de barème fiscal.
Pour le moment, ces revenus sont imposés BIC, alors même qu'ils ne proviennent pas d’une entreprise.

Les choses devraient être réglées par la loi Macron 2, attendue pour début 2016 qui devrait créer un régime fiscal et social spécifique à l’économie collaborative.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Rechercher
A propos de l'auteur
Blog de Isidor Beautrelet

Doctorant en droit privé, je vous propose de partager ma passion pour le droit des affaires et le droit de la consommation.

Vos commentaires sont les bienvenues, car je trouve que les échanges sont toujours constructifs, et j’aime débattre.

N'hésitez pas non plus à poser vos questions en rapport avec le sujet des articles, par le biais des commentaires, j'y répondrai  avec plaisir, dans la mesure du possible

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles