Travail à domicile ; l'employeur peut-il imposer un changement ?

Publié le Modifié le 27/02/2014 Vu 1 118 fois 3
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

L'accord du salarié est indispensable pour remettre en cause tout ou partie du travail à domicile convenu entre les parties

L'accord du salarié est indispensable pour remettre en cause tout ou partie du travail à domicile convenu en

Travail à domicile ; l'employeur peut-il imposer un changement ?

Dans cette affaire, une clause du contrat de travail d'une salariée prévoyait, sur un mode purement alternatif, que cette dernière exercerait ses fonctions :


-soit dans un établissement de l'employeur, à Paris ou à Fontenay-sous-Bois,


-soit à son propre domicile.

La salariée travaillait initialement à son domicile.

Or, son employeur a, à un moment donné, souhaité qu'elle vienne travailler dans l'établissement situé à Fontenay-sous-Bois, ce que la salariée a refusé en expliquant qu'elle entendait exécuter son contrat de travail à son domicile comme cela avait été convenu.

Le contrat de travail prévoyant la possibilité d'exercer les fonctions dans plusieurs lieux, la questiopn posée était de savoir si cette nouvelle organisation constituait :


- un simple changement des conditions de travail que l'employeur peut décider seul,


- ou une modification du contrat de travail nécessitant l'accord de la salariée.

Dans son arrêt du 12 février 2014, la Cour de cassation considère qu'à partir du moment où l'employeur et le salarié ont convenu d'une exécution de tout ou partie de la prestation de travail à domicile, l'employeur ne peut pas modifier cette organisation contractuelle du travail sans l'accord du salarié.

La haute juridiction reprend ainsi sa jurisprudence sur l'horaire de jour et l'horaire de nuit. Si les parties conviennent d'une répartition du travail en horaires de jour et de nuit, l'employeur ne peut imposer de n'affecter le salarié plus qu'à un horaire de jour ou à un horaire de nuit.

Il s'agit en effet d'une modification du contrat qui nécessite l'accord du salarié.

Jean-Philippe SCHMITT

Avocat à DIJON (21)

Spécialiste en droit du travail

11 Bd voltaire

21000 DIJON

Tèl. 03.80.48.65.00

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
10/01/2015 00:46

Merci pour ses informations

Pour moi, la publicité a revenus partagés reste le moyen le plus rapide et le plus sérieux pour faire de l’argent a domicile.

Pourquoi ?
C’est tout simple, des personnes (annonceurs) paient des plates formes pour faire de la publicité pour leur site internet, afin que leur site soit visible sur internet et afin que des personnes viennent visiter leur site…

En visitant leur site, vous toucherez donc une partie de la commission que l’annonceur a payé à la plateforme qui diffuse sont site.

Voici un site qui regroupe toutes les plateformes françaises et anglaises, qui vous permettront d’économiser votre temps en cherchons des plateformes de confiance et surtout très rentable.

Pour plus d’information, visitez le site web:
http://produitsnumeriques.com/visites-remunerees/info.php

2 Publié par Visiteur
17/02/2015 15:00

Le salarié a raison de refuser ce changement si les conditions n’ont pas changé.

3 Publié par Visiteur
17/02/2015 15:00

Le salarié a raison de refuser ce changement si les conditions n’ont pas changé.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Jean-Philippe SCMITT Avocat

Me Jean-Philippe SCHMITT est Avocat à DIJON (21) depuis 1999 et spécialisé en Droit du travail.

Il vous reçoit en rendez-vous à son cabinet situé à 100 mètres du Palais de justice, 1 Bd Georges Clemenceau à DIJON (tèl 03.80.69.59.59) ou dans le cadre d'une consultation en ligne (jpschmitt@avocat-schmitt.com).

Rechercher
Dates de publications
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles