Le divorce pour altération définitive du lien conjugal

Publié le Modifié le 20/07/2020 Vu 4 136 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal

Le divorce pour altération définitive du lien conjugal

 Le divorce pour altération du lien conjugal est le plus adapté à votre situation si vous ne vivez plus ensemble depuis plus de deux ans et que vous souhaitez divorcer.

I)                  Conditions : cessation définitive du lien matrimonial

Depuis la loi du 26 mai 2004, le divorce pour altération définitive du lien conjugal peut être demandé par un époux dans le cas de cessation de la communauté de vie entre les époux, lorsqu'ils vivent séparés depuis deux ans lors de l'assignation en divorce.

Cet arrêt de la communauté de vie consiste dans la fin de toute communauté de vie affective et matérielle, sont bien sûr écartées, les relations nécessaires pour les enfants, les affaires communes, et l’entretien normal de bonnes relations malgré la rupture.

L’important est qu’il n’y ait pas eu de reprise réelle d’une vie commune avec cohabitation, intimité d’existence.

 Le cas particulier de l'altération des facultés mentales disparaît, et ce n'est pas une mauvaise chose, tant cette disposition semblait en contradiction avec le devoir d'assistance entre époux  résultant du mariage.

Ne subsiste donc plus qu'un divorce pour cessation de la communauté de vie dont la durée a été réduite à deux ans au lieu de six précédemment.

Concrètement, vous pouvez demander ce type de divorce à la suite d’une décision de justice vous ayant autorisés à vivre séparés de corps et de communauté de vie. En conséquence, deux hypothèses s’offrent à vous :

            - soit la reprise de vie conjugale devient possible

            - soit a contrario, vous demandez la conversion de la séparation de corps en divorce pour altération définitive du lien conjugal

Néanmoins, il convient de remarquer que la demande ne pourra plus désormais être rejetée pour des raisons d'une exceptionnelle dureté, cette clause ayant disparu.

 D'autre part, la computation du délai de deux ans à partir de l'assignation, permettant ainsi d'intégrer le temps écoulé depuis la requête initiale, risque de réduire sensiblement en pratique la durée perceptible de la séparation.

II)                Demande 

La demande en divorce doit être déposée au Tribunal de Grande Instance dont dépend la résidence de la famille.

Si vous vivez séparément au moment de la demande, c'est la résidence de l'époux qui habite avec les enfants qui est retenue.

Si les deux époux habitent avec un ou des enfants, c'est la résidence de l'époux qui n'a pas pris l'initiative du divorce qui est retenue.

Le juge aux affaires familiales est compétent, mais, dans certaines affaires complexes ou délicates, la formation collégiale (formé de 3 juges) peut être saisie :

  • soit par le juge aux affaires familiales,
  • soit par l'un des époux pour prononcer le divorce.

Si vous souhaitez connaître les éléments juridiques indispensables afin d’engager une procédure de divorce pour altération définitive du lien conjugal, vous pouvez contacter le :

Cabinet Marc WAHED

Avocat au Barreau de Marseille 

23 Rue Breteuil 13006 Marseille

Tel : 04.91.98.96.58

marc.wahed@gmail.com

 

 

 

 

Vous avez une question ?
Blog de Maître Marc WAHED

Marc WAHED

40 € TTC

18 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Maître Marc WAHED

Bienvenue sur le blog de Maître Marc WAHED

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

40 € Ttc

Rép : 24h maximum

18 évaluations positives

Note : (5/5)
Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles