La responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré : quel recours ?

Publié le Modifié le 20/07/2020 Vu 15 093 fois 2
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Par définition, lorsqu’un piéton glisse sur un trottoir mal entretenu voir détérioré, on peut légitimement se demander s’il est possible d’engager la responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré, principe selon lequel la responsabilité du gardien peut être engagée du fait des choses dont il a la garde. Pour ce faire, un recours gracieux voire même un recours contentieux peuvent être envisageables afin d’engager la responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré.

Par définition, lorsqu’un piéton glisse sur un trottoir mal entretenu voir détérioré, on peut légitime

La responsabilité  de la commune du fait d’un trottoir détérioré : quel recours ?

Par définition, lorsqu’un piéton glisse sur un trottoir mal entretenu voir détérioré, on peut légitimement se demander s’il est possible d’engager la responsabilité de la commune du fait d’un  trottoir détérioré,  principe selon lequel  la  responsabilité du gardien peut être engagée du fait des choses dont il a la garde.

Pour ce faire, un recours gracieux voire même un recours contentieux peuvent  être envisageables afin d’engager la responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré.

 

  1. La responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré : défaut d’entretien normal de l’ouvrage public

 

De manière générale, la responsabilité de la commune en tant que collectivité publique, est engagée à l’égard des usagers, notamment des piétons dès lors que le dommage a son origine dans un défaut d’entretien normal de l’ouvrage.

En effet, la responsabilité de la commune peut être engagée sur le fondement de la responsabilité du fait des choses  qui édicte une présomption de faute de la commune pour défaut d’entretien normal de l’ouvrage public, à charge pour elle d’en apporter la preuve contraire pour renverser cette présomption de responsabilité.

 

 

Par la notion de «  défaut d’entretien normal de l’ouvrage public », il faut comprendre par exemple, une parcelle de voie glissante, la présence d’un morceau de ferraille dépassant d’une bouche d’égout, la défectuosité présentée par le regard d’égout.

Le défaut d’entretien d’un ouvrage public est démontré par des négligences commises par la personne publique notamment au titre de son obligation d’assurer la sécurité de l’ouvrage public.

Suivant ce raisonnement, toute commune est responsable du mauvais état des trottoirs notamment lorsqu’ils sont détériorés, dont elle a la garde.

Précisément en matière de collectivité publique, la responsabilité de la commune du fait de trottoirs détérioré peut être engagée notamment sur le fondement de l'article 135 §2 de la loi communale du 24.06.1988 qui dispose que : "les communes ont pour mission de faire jouir les habitants des avantages d'une bonne police, notamment de la propreté, de la salubrité, de la sûreté et de la tranquillité dans les rues, lieux et édifices publics".

Toute commune a dès lors l'obligation de veiller à tout ce qui intéresse la sûreté et la commodité du passage dans les rues, quais, places et voies publiques, ce qui comprend le nettoiement, l'éclairage, l'enlèvement des encombrements, les réparations. »

 

  1. La responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré : le recours gracieux

Lorsqu’un piéton fait une chute en raison de la défectuosité d’un trottoir lorsque par exemple il est détérioré, il peut  légitimement engager la responsabilité de la commune du fait des choses dont elle a la garde, en exerçant dans un premier temps un recours gracieux.

En effet, en tant que préalable à un éventuel recours contentieux, le piéton victime d’un dommage du fait d’un trottoir détérioré peut adresser sa demande d’indemnisation par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception à l’administration gestionnaire du sinistre afin d’obtenir réparation au moyen d’une transaction.

Pour ce faire, il est nécessaire que la demande d’indemnisation soit corroborée  par des documents (tels que attestations, témoignages, constat d’huissiers) constituant  des preuves  suffisantes à l’appui de la mise en œuvre de la responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré.

 

  1. La responsabilité de la commune du fait d’un trottoir détérioré : le recours contentieux

En cas d’échec du recours gracieux, il est possible de saisir la juridiction administrative compétente sur le fondement de la responsabilité pour faute de l’administration ayant occasionné un dommage de travaux publics.

 

La victime demandant réparation du préjudice du fait d’un trottoir détérioré doit nécessairement agir dans un délai de cinq ans suivant la production du dommage : c’est un recours de plein contentieux.

 

 

Si vous avez été victime d’un dommage du fait d’un trottoir détérioré et que vous souhaitez engager la responsabilité de la commune sur ce fondement, l’assistance d’un avocat étant obligatoire, vous pouvez ainsi contacter :

 

Maître Marc WAHED

 

Avocat au Barreau de Marseille

 

23 Rue Breteuil 13006 Marseille

 

04.91.98.96.58

 

marc.wahed@gmail.com

Vous avez une question ?
Blog de Maître Marc WAHED

Marc WAHED

40 € TTC

18 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Visiteur
03/08/2016 12:32

Bonjour,
Pour un arrangement à l'amiable avec la commune de Marseille qu'elle montant d'indemnisation peut-on demander ?
Situation :
Ma mère est tombé à cause d'un trottoir déformé et a eut 2 dents qui ont sautés et des gros bleus au visage. ( des hématomes de partout )
Les pompiers l'ont amené à l'hôpital nord.
Nous avons un témoin de l'accident.

2 Publié par Marc WAHED
03/08/2016 13:46

Bonjour Monsieur,
Afin d'obtenir la meilleure indemnisation pour votre mère, je vous propose de contacter mon Cabinet qui est situé à Marseille au 04.91.98.96.58.
Dans cette attente
Votre Bien Dévoué
Me Marc WAHED

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Marc WAHED

Bienvenue sur le blog de Maître Marc WAHED

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

40 € Ttc

Rép : 24h maximum

18 évaluations positives

Note : (5/5)
Mes liens
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles