LOCATION : NOUVEAU DIAGNOSTIC OBLIGATOIRE A COMPTER DU 1er JUILLET 2017

Publié le 25/06/2017 Vu 1 608 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

décrets n°s 2016-1105 et 1104 du 11.8.16

décrets n°s 2016-1105 et 1104 du 11.8.16

LOCATION : NOUVEAU DIAGNOSTIC OBLIGATOIRE A COMPTER DU 1er JUILLET 2017

L'obligation pour les bailleurs d'immeubles à usage d'habitation d'annexer au contrat de bail un diagnostic de l'état de l'installation électrique et/ou de gaz est effective à compter du 1er juillet 2017.

Les installations concernées sont celles des immeubles de plus de 15 ans. Mais, à l'heure actuelle, seuls sont visés par le décret les immeubles collectifs dont le permis de construire a été délivré avant le 1er janvier 1975. Pour les autres immeubles et notamment les maisons individuelles, le diagnostic sera obligatoire pour les contrats de bail signés à compter du 1er janvier 2018.

La portée de cette obligation reste limitée dans la mesure où le dispositif n'est assorti d'aucune sanction. Il s'agit simplement d'une information destinée à éclairer le consentement du locataire. 

De même que si le diagnostic dresse des préconisations de travaux, le bailleur n'a aucune obligation légale de les réaliser.  Il reste néanmoins responsable de tout dommage causé à ses locataires au titre de l'obligation de louer un logement décent décent ne portant pas atteinte à la sécurité et à la santé de ses occupants (art 7 loi du 6.7.1989 et décret du 30/01/2002). Le bail pourra éventuellement être résilié sur le fondement de la garantie des vices cachés si le bailleur a fourni un dossier technique incomplet au moment de la conclusion du bail.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


A propos de l'auteur
Blog de Marine RENAUDIN, Juriste

Bienvenue sur le blog de Marine RENAUDIN, Juriste

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles