Liquidités et saisie en douane, comment faire face?

Publié le Modifié le 17/08/2012 Vu 12 083 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le danger de passer la frontière avec plus de 10.000,00 € en liquide sur soi Egalement sur le site village justice: http://www.village-justice.com/articles/Votre-argent-saisi-douane,8116.html

Le danger de passer la frontière avec plus de 10.000,00 € en liquide sur soi Egalement sur le site villag

Liquidités et saisie en douane, comment faire face?

Le droit douanier est un droit peu connu, et ceux qui sont confrontés aux Douaniers vivent très souvent la même chose qu’un gardé à vue, avec certains droits en moins.

L’ouverture des frontières dans la communauté européenne n’a pas fait disparaître les contrôles douaniers à l’intérieur de l’Europe, loin de là.

Les Douaniers ont un large domaine d’activité et un large champ d’activité géographique.

Ils contrôlent bien évidemment les valeurs transportées (Le fameux « vous n’avez rien à déclarer ? »), mais ils sont également compétents en matière de trafic de stupéfiant et en contrôle de l’immigration illégale.

Ce pouvoir général de visite peut s'exercer sur l'ensemble du territoire douanier national (terrestre et maritime).

Lors du franchissement de la frontière et à l'intérieur d'une zone appelée rayon des douanes, les douaniers ont le droit de procéder au contrôle d'identité des personnes qu'ils contrôlent.

Ce droit ne se limite donc pas au franchissement des frontières : il peut être mis en œuvre sur la voie publique et, d'une manière générale, dans tous les lieux où s'exerce normalement l'activité du service des douanes.

Vous pouvez ainsi être contrôlé(e) :

- dans les aéroports ;
- dans les ports ;
- dans les gares ferroviaires ;
- sur la voie publique (terrasses de café installées sur la voie publique et comportant un accès direct des clients, marchés installés sur des lieux ouverts au public, étals de marchandises dans des passages ouverts au public tels que les marchés aux puces ou les foires auxquels le public a libre accès).

Tous ces contrôles sont réalisés conformément aux articles 43, 44 et 67 du code des douanes.

Les personnes peuvent faire l’objet d’une retenue douanière, jumelle de la garde à vue, sans avoir à notifier les droits afférents à la Garde à vue (Médecin, Avocat, Membre de la famille).

Ces derniers peuvent également saisir les marchandises qu’ils estiment illégal de même que les espèces avec lesquels, vous pouvez vous promener d’une frontière à l’autre.

Concernant l’argent, il faut savoir que l’article 464 du Code des Douanes soumet une obligation de déclaration de tout mouvement de fond supérieur à 10.000,00 € et que si cette somme n’est pas déclarée, le contrevenant encourt une amende dont le montant équivaut à un quart de la somme saisie.

La saisie des sommes ne peut excéder trois mois, délai qui peut être prorogé de trois mois avec accord du Parquet.

Enfin, si les Douaniers estiment ou si il est avéré que les sommes proviennent d’une activité frauduleuse (blanchiment, stupéfiant), la somme peut être confisqué.

Il appartiendra alors à l’Administration des Douanes de démontrer l’origine illicite des fonds.

En cas de simple infraction à la législation sur les transferts de fonds, la Douane a le choix :

Saisir le parquet et faire traduire le contrevenant en Justice.

Proposer une transaction, moyennant une reconnaissance de culpabilité par le contrevenant et une amende.

Une prise de contact avec la Direction des Douanes sous l’autorité de laquelle ont travaillé les Douaniers peut s’avérer utile, pour savoir quelles seront les intentions des agents poursuivants (transaction, saisine du Tribunal), mais aussi pour tenter de négocier un arrangement.

Cela peu permettre de récupérer plus rapidement ce qui a été saisi.

Enfin, eu égard à la complexité du droit douanier et du caractère peu connu de ces textes, en cas de souci douanier, il est plus sage, selon moi de saisir un Avocat compétent dans le domaine (le votre, ou quelqu’un vers qui il vous dirigera) afin de débrouiller une situation difficile

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Achrafinou
02/08/2021 12:35

Bonjour, j’ai été contrôlé à l’aéroport de Lyon avec une somme non déclarée de 22 000 euros. Je n’ai pas pu justifié au moment du contrôle la provenance de mes fonds car tout était chez moi. Cependant la somme m’a été confisquée et des justificatifs m’ont étés demandés. J’ai fournis tous les documents nécessaires (bulletin de salaires, retraits, reservation d’hôtels). J’aimerai donc savoir combien de temps prend cette procédure pour que je puisse récupérer mon argent ???

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles