Litiges pompe à chaleur - Est-elle installée correctement ? le test des 5 degrés

Publié le Modifié le 29/12/2022 Vu 23 580 fois 8
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Ma PAC pompe a chaleur ne chauffe pas assez mon habitation? Ma PAC pompe a chaleur consomme trop ? Ma PAC pompe a chaleur se met en défaut ? Ma PAC pompe a chaleur démarre puis s'arrête ? Ma PAC Pompe a chaleur ne s'allume plus ?

Ma PAC pompe a chaleur ne chauffe pas assez mon habitation? Ma PAC pompe a chaleur consomme trop ? Ma PAC po

Litiges pompe à chaleur - Est-elle installée correctement ? le test des 5 degrés

Avec le retour de la saison de chauffage, bon nombre d'achats récents de PAC (pompes à chaleur) se trouvent confrontés à des mises en route difficiles.

  • La PAC (pompe a chaleur) ne chauffe pas assez dès que la temperature exterieure tombe.
  • La PAC (pompe a chaleur) consomme trop , et ne s'arrête prtiquement jamais.
  • Le circuit de chauffage émet des bruits hydrauliques gênants.
  • Le local de la PAC (pompe a chaleur) dégage des odeurs nauseabondes.

Dans bien des cas, les difficultés empirent d'une saison sur l'autre jusqu'à un arrêt total.

En effet, contrairement à ce que voudraient faire croire certains vendeurs peu scrupuleux ( ou peu compétents), une PAC - pompe à chaleur ne se pose pas comme une simple machine à laver, et nécessite une étude préalable sérieuse.

Pour des raisons de développements historiques, les principales marques de pompes à chaleur sont des fabricants de climatisation avant tout.

Ceci explique que le réseau de distribution soit composé essentiellement de frigoristes.

Or il s'avère que très peu de frigoristes peuvent prétendre à de réelles compétences en matière de régulation de chauffage hydraulique ( radiateurs, ventilo convecteurs ou planchers rayonnants, tous ces équipements devant répondre à des contraintes spécifiques ), et surtout d'historique de la règlementation chauffage.

On assiste alors a des "erreurs" ou des omissions qui pénalisent lourdement les performances des pompes à chaleur: surconsommation, arrêts intempestifs, inconfort ( niveau de confort insuffisant, destruction du compresseur)

Attention ! Pour bénéficier de la garantie constructeur, la plupart des constructeurs exigent que la mise en route soit effectuée par une société agrée.
Vous ne devez pas laisser mettre en route un PAC - Pompe a chaleur par un poseur qui n'aurait pas l'agrément constructeur, car vous verriez disparaitre tout recours en garantie.


Heureusement, la plupart du temps  les défauts d'installations peuvent être corrigés relativement facilement par des modifications des circuits hydrauliques.


Le test des 5° sur PAC ( pompe a chaleur)

Il existe un test simple qui vous permet de savoir si le raccordement hydraulique de votre PAC pompe à chaleur est correct.

En effet, il suffit de vérifier les températures de départ et de retour d'eau d'un émetteur ( radiateur, plancher rayonnant ) entre entrée et sortie, robinet ouvert en grand.
L'écart entre la température de départ de l'eau de la PAC - pompe à chaleur et la température de retour de l'eau du réseau de distribution ne doit pas excéder 5°.
Cet écart de 5° est une valeur commune à quasiment toutes les PAC -  pompes à chaleur du marché domestique  ( hors constructions spécifiques,  pour des applications industrielles notamment).
Lorsque l'écart est inférieur ou égal à 5°, la PAC - pompe à chaleur assure des performances optimum.
Lorsque l'écart augmente, les performances baissent, les temps de reaction de la pompe aux variations de temperatures exterieures augmentent et au dela d'un certain seuil, peuvent entrainer la destruction du compresseur.

Il vous suffit donc de mesurer la température des vannes d'isolement de la pompe à chaleur et de vérifier que l'écart n'est pas supérieur à 5°.

Cette valeur de 5 ° est liée à la conception interne du condenseur, la partie de la  PAC - pompe a chaleur qui restitue la chaleur au réseau de distribution.

Si vous ne disposez pas d'un thermometre infrarouge, vous pouvez vous en procurer un très complet et peu couteux ici: https://amzn.to/3qDmuYt

Une des raisons les plus fréquentes de valeurs supérieures à 5° est due au raccordement d'une PAC - pompe à chaleur directement sur un réseau de radiateurs initialement destinés à une chaudière haute température, sans dispositif de découplage ( vanne multivoies, ballon/bouteille de mélange).

Calculs conventionnels des radiateurs

* Si votre installation initiale , (au gaz, au fuel, ou au bois) a été construite avant 1997, la norme NFP 52011 imposait un calcul des radiateurs avec une temperature d'entrée de 90° et de sortie de 70° , pour la temperature de base ( la plus froide de l'année)
Ceci veut dire que le radiateur qui reçoit de l'eau à 90° la refroidit à 70° avant de la renvoyer à la "chaudière".( cas notamment des radiateurs minces tôle d'acier).

* Si votre installation a été construite après 1997, la norme a changé ( EN442) et le calcul des radiateurs a été  fait pour fonctionner avec une température d'entrée de 70 ° et une sortie de 60° . 

Dans le cas d'un remplacement de chaudière par une PAC, l'eau retourne donc à la pompe à chaleur de 10 à 20° moins chaude qu'elle n'est partie....

Dès lors qu'il est établi de façon certaine que la PAC - Pompe a Chaleur  ne réchauffe l'eau que de 5° par cycle ( norme de quasiment tous les fabricants, avec ou sans compresseur inverter), on comprend assez facilement que cette Pompe à Chaleur ne peut pas, dans un fonctionnement normal, compenser une chute de température de 20° ( ou même de 10° pour les réseaux de radiateurs "basse température") par un cycle de même débit offrant un réchauffement de 5° seulement.

Pour faire fonctionner correctement un tel "assemblage" il est impératif de découpler les réseaux hydrauliques:

  • D'un côté , le réseau de distribution ( radiateurs )  refroidira l'eau de 20° avec un débit D
  • De l'autre côté la Pompe à Chaleur réchauffera l'eau de 5° avec un débit  D x 4

Il est impossible d'arriver à cette situation avec une PAC raccordée directement sur le réseau chauffage, sans bouteille ou ballon de MELANGE ( à ne pas confondre avec un ballon tampon).
Le fait que le compresseur soit de type inverter ne permet en aucune manière de résoudre ce problème purement hydraulique.
Un compresseur INVERTER permettra de se passer d'un ballon tampon, car il évite les courts cycles, mais ne corrigera en aucun cas un mauvais couplage hydraulique.

Une installation correcte de PAC devra donc comporter  ce dispositif de découplage comportant une bouteille/ballon de mélange  et un circulateur secondaire destiné à assurer la distribution dans le réseau de radiateurs.

Si votre installation ne comporte pas ce type de dispositif à quatre picages, il y a de fortes chances  que les performances et la longévité de la PAC en soit affectée.

Certaines pompes a chaleur sont installée avec un découplage hydraulique par soupape différentielle.
Ce type de découplage est un pis aller pour les pompes a chaleur, car la soupape différentielle, pour privilégier le débit du condenseur, réduit le débit dans le réseau de radiateurs.
On arrive alors a des situations ou la pompe a chaleur fonctionne, mais ne peut assumer le chauffage complet de l'habitation !!!
De plus, c'est un très mauvais choix, qui conduit à augmenter artificiellement le nombre et la durée des cycles de dégivrage( surcroit de condensat, avec givrage, augmentation anormale de la consommation).
Si l'écart de température de votre pompe à chaleur est supérieure à 5°, nous sommes à votre disposition pour expertiser votre installation et identifier les correctifs à apporter .
Dans le cas ou la PAC est le seul équipement de chauffage de votre habitation, ces correctifs devraient être pris en charge par l'assurance décennale de votre installateur, comme une faute de conception.

Le dimensionnement des radiateurs pour PAC ( pompe a chaleur)

Comme vu ci dessus,  vos radiateurs d'origine ont été calculés pour assurer un chauffage correct, à la température de base de votre localisation , avec un delta T ( différence de temperature entrée-sortie) compris entre 10 et 20°, selon ancienneté de votre installation.
Dans tous les cas la température d'entrée ne peut etre inférieure à 70° .

Or les PAC (pompe a chaleur)  du marché peuvent présenter des caractéristiques incompatibles avec ces températures.
La grande majorité des PAC (pompe a chaleur) permettent une production d'eau à 55/60°.

Il est évident que cela est insuffisant dans la plupart des cas.

Certains modèles développés spécifiquement pour la rénovation sur réseaux hydrauliques anciens peuvent atteindre 80°.

Attention!  il ne faut pas confondre la PUISSANCE d'une PAC et son niveau thermique: même une PAC surdimensionnée en puissance ne permettra pas de dépasser la temperature de sortie prévue par le constructeur, même si elle dispose de résistances d'appoint : si la température avec resistances venait à depasser le niveau constructeur, la PAC ( pompe a chaleur) se mettrait en défaut.
Dans un tel cas, la consommation devient folle, mais ne chauffe pas correctement pour autant.

Si donc votre PAC (pompe a chaleur) ne permet pas d'atteindre la temperature de fonctionnement nominale des radiateurs existants ( ceci relève du défaut de conseil de l'installateur) , il faudra soit remplacer la PAC par un modele Haute Temperature, soit remplacer les radiateurs par des radiateurs plus puissants.

A titre indicatif, pour délivrer  une puissance de 1000 W:

  • un radiateur  travaillant sous 90/70 devra offrir une surface de 0,225 m2
  • un radiateur  travaillant sous 75/65 devra offrir une surface de 0,330 m2
  • un radiateur travaillant sous 55/35 devra offrir une surface  de 0,825 m2

    S'il n'est pas possible de remplacer les radiateurs par des modeles plus puissants, il reste encore la solution de les remplacer par des ventilo convecteurs, qui travaillent à plus basse température encore.

La distance de l'évaporateur de la pompe a chaleur au mur.

Très fréquemment, les poseurs font l'erreur d'installer  l'évaporateur de la pompe a chaleur  ( la partie exterieure avec ventilateur) trop près d'une paroi : de l'ordre de 15 à 20 cm....
Le DTU 65-16, la norme qui régit les pompes à chaleur, dispose que l'évaporateur doit impérativement être distant d'au moins 0,5 m d'une paroi.

En effet, il est indispensable que le débit d'air ne soit pas entravé, sauf à provoquer un refroidissement excessif de l'air, qui entraine une forte production de condensats, des prises en givre importante , avec comme corollaire une augmentation drastique de la consommation et une perte de confort notoire ( lors des cycles de dégivrage, la pompe a chaleur prélève des calories dans les radiateurs et refroidit l'habitation !

A noter que cette erreur provient d'une confusion des poseurs ( et même des  fabricants! ) entre pompes à chaleur et climatiseurs.

En effet, la technologie thermodynamique est la même pour les pompes a chaleur et pour les climatiseurs, et aujourd'hui,   la quasi totalité des fabricants sont, au départ, des  professionnels de la climatisation, bien souvent sans grande connaissance du chauffage.
Or la partie externe d'un climatiseur ( qui fonctionne en mode condenseur) réchauffe l'air ambiant, et il importe peu que le débit d'air soit limité: un échauffement important de l'air , de 10 à 15°, ne pose aucun problème particulier.
A contrario, dans le cas de la pompe a chaleur, la partie externe fonctionne en mode évaporateur et refroidit l'air d'environ 5° si le débit d'air est normal.

Ainsi, le givrage de l'évaporateur va se produire lorsque la température de l'atmosphère descend en dessous de 5°, ( air rejetté à environ 0° ou moins) puis ne se produit plus lorsque qu'on descend en dessous de 0° ( humidité de l'air extrêmement réduite).
A contrario, si le débit d'air à l'évaporateur est artificiellement freiné ( trop près d'une paroi), la chute de température de ce flux pourra atteindre 10 à 15 °.

Dans un tel cas, les phénomènes de givrages apparaissent  à des temperatures  d'air très supérieures : dès 15° par exemple, ce qui augmente considérablement le nombre de cycles de dégivrages annuels et, de fait, la consommation d'énergie.
On peut parfois constater des augmentations moyennes annuelles triplées, ce qui rend la pompe a chaleur pas plus économe en énergie qu'un simple radiateur électrique !


Nous pouvons vous assister soit dans le cadre d'un avis technique en distanciel ( sur documents et photos), soit dans le cadre d'un avis technique contradictoire ( avec convocation de l'autre partie). 

L'avis technique en distanciel, s'il révèle des non conformités au DTU 65-16 , permet d'emettre une réclamation à Qualit'ENR.

Vous pouvez également, par le biais d'un avocat, demander au Tribunal de Grande Instance de nous missionner en qualité d'expert judiciaire, aux termes de l'Article 232 du Code de Procédure Civile ( Nous avons suivi les formations nécessaires et avons été missionné à de nombreuses reprises par les Tribunaux de Grasse, Toulon, Draguignan et Paris ).

Nous pouvons également, si un expert judiciaire a été nommé par un Tribunal et que vous n'est pas certain que son domaine de compétence couvre la problématique des PAC Pompes A Chaleur , vous assister lors des rendez vous d'expertise et pour l'examen du pre rapport.

 Si vous avez un litige ou une panne  PAC, nous pouvons  vous aider à résoudre votre problème grace à nos expertises en distanciel entre 6 et 200 € HT:

- évaluation d'économie potentielle à partir de vos anciennes factures de chauffage.
- analyse de pièces, photo , température, etc..
- rédaction d'un rapport avec schémas de corrections.
- aide à la rédaction technique des courriers.

  Nos micro services PAC:       https://tinyurl.com/y92juanr

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Greenkraft expertise
07/01/2018 11:38

Attention ! Les commentaires que vous pouvez poser ici ne permettent pas de répondre précisément à votre cas( pas de lien direct).
Il est préférable de nous contacter par l'onglet "Contactez nous" en haut à gauche ( sans engagement de votre part).

2 Publié par Comack
26/05/2021 20:41

Bonjour.
Nous avons fait construire une maison en 2020.
Pompe à chaleur air, eau.
La pompe à chaleur, est juste posée sur le sol, pas fixée, juste maintenue par les câbles électriques, et tuyaux d'eau.
Le constructeur ni toutes responsabilités, pour lui, nous n'avons rien à réclamer, c'est au normes.
Si une personne mal intentionnée veut s'emparer de notre pompe, juste à couper les câbles et tuyaux, fixations inexistante.
Ce week-end, nous avons vue 3 maisons différentes équipées de pompe à chaleur atlantic comme la notre, toutes fixée au sol.
Le chauffagiste qui nous a fait les travaux, lui dit que si la pompe est fixée, il va y'avoir des vibrations.
Nous avons été chez notre fille, maison équipée de la même pompe à chaleur, fixée au sol, aucune vibrations.
Je voudrais que ce constructeur, vienne pour nous mettre l'installation au normes.
Pour lui, c'est les normes.
Svp, aider nous.
Cordialement

3 Publié par jomarle
04/06/2021 14:28

j ai fait installe une pompe a chaleur hitachi par la ste H2R energie en 09/ 2020 .travaux de montage par l entreprise Hortense a caen . depuis 3 mois je suis en panne ( mise en securite code 002 ) Probleme garantie personne n intervient car pas d accord entre les 2 partis .quel recours ai je ?

4 Publié par Vivi7251
29/07/2021 13:33

Bonjour ! Le constructeur de notre maison en 2019 a fait poser une PAC Atlantic eau/air .Pas de problèmes la première année mais problème en Septembre 2020, suite à la visite d’entretien : le ballon d’eau chaude présente de la rouille , le technicien resserre et depuis cette date des problèmes de pression très basse qui oblige à remettre de l’eau tous les 2/3 jours .Revisite: changement de joint ! Juillet 2021 , le plancher chauffe malgré la température réglée à 12degrés et pression 3 bars ! L’entreprise dit que tout va bien ! Qu’en pensez-vous ?

5 Publié par Manudu010260
01/12/2021 08:18

On m'a installer une pompe à chaleur mitsubisi eau air basse température et depuis l'installation des que la température et négative elle plafonné à 19 degré après avoir contacté à plusieurs reprise l'installateur il ne veux rien faire de mon côté j'ai fait venir plusieurs installateurs qui mon dit qu'ils fallait mettre une pompe à chaleur haute température et un basse température comme sa à êtes fait que faire

6 Publié par Bribou
19/01/2022 15:06

J ai une paC installée depuis décembre 2021 , et elle atteint 1degré en plus en 3 où 4h lorsqu il fait 0 degrés à l extérieur est ce normal ?Et le compresseur extérieur et toujours pleins de givre . Pouvez m aider merci

7 Publié par jumellel27
12/12/2022 11:49

bonjour,
Nous avons fait construire notre maison il y a 2 ans virgule avant de construire celle-ci nous avons dû réaliser une étude thermique et dans cette étude thermique il a été recommandé d'installer une pompe à chaleur qu'il fait 6 kilowatts ;
Or depuis 2 ans nous nous rendons compte que cette pompe à chaleur à de grandes difficultés à chauffer l'ensemble de notre maison et notamment quand il fait très froid nous nous retrouvons avec une pompe à chaleur qui tourne à plein régime qui parfois se met en défaut et qui n'arrive pas du tout à chauffer efficacement notre maison au vu des températures négatives qu'il y a dehors
Nous nous sommes donc demandé si la pompe à chaleur avait une puissance assez importante pour chauffer le nombre de mètres carrés de notre habitation nous avons pris conseil auprès de 2 professionnels un plombier et un constructeur de maisons qui et mettre un doute sur la puissance de notre pompe à chaleur et pense qu'une pompe à chaleur avec une puissance supérieure aurait été bien mieux
Nous avons pris contact avec la société qui a réalisé l'étude thermique celle-ci soutient que l'étude a été correctement réalisée et qu’effectivement pour le nombre de mètres carrés à chauffer la pompe à chaleur a une puissance suffisante

Ma question est : est-il nécessaire d’effectuer une contre-expertise de cette étude thermique et d'effectivement voir si la pompe à chaleur qu'il a été recommandé d'installer est suffisante par rapport aux nombres de mètres carrés à chauffer ou si celle-ci est insuffisante
En parallèle nous avons pris contact avec la société qui a fait la mise en service de la pompe à chaleur pour voir si celle-ci n'a pas un défaut et également avoir leur avis sur la question.


8 Publié par Cedady
24/01/2023 13:25

Bonjour,
une société a installé une pompe à chaleur, dans la maison que nous avons achetée, or un technicien de cette société est intervenu car nos consommations étaient beaucoup trop importantes (ex: 450€ d'électricité en décembre 2022), en plus d'avoir des codes erreurs et une mauvaise performance de chauffage, notamment quand il fait très froid.
Ce technicien découvre effectivement qu'un tuyau de cuivre a été pincé et ne permet pas une circulation du gaz. Ce tuyau, selon ses dires, a forcément été pincé lors de l'installation (pas forcément visible par l'installateur mais remarquable par rapport au temps trop long de chauffage des tuyaux).
La société va donc intervenir pour remplacer le tuyau défectueux... en attente.

Ma question est à présent de savoir si je peux me retourner contre la société pour demander le remboursement des factures d'électricité ? ... la société, étant responsable de l'installation et du mauvais fonctionnement de la pompe, et par voie de conséquence, de mes factures d'électricité extrêmement élevées.
Je précise que le technicien nous a expliqué que la pompe tourne plus puisque le tuyau ne chauffe pas correctement et que le courant électrique prend le relais quand la capteur détecte que le tuyau ne chauffe pas assez. C'est donc le manque de gaz qui sollicite 3 fois plus d'électricité (pompe à chaleur qui tourne plus longtemps et sécurité électrique qui prend le relais).
En attente de votre réponse à la question :
Puis-je me retourner contre la société pour demander le remboursement des factures d'électricité ?

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

A propos de l'auteur
Blog de Greenkraft expertise

Greenkraft Expertise, membre du réseau d'Experts Spécialistes IXI Plus,  intervient partout en France, en expertise technique et règlementaire sur les installations de panneaux solaires photovoltaïques, panneaux solaires thermiques , thermodynamiques ( Pompes à chaleur) et éoliennes domestiques.
Missionné en expert à plusieurs reprises par les Tribunaux.

tel: 06 50 88 34 62

Pour nous contacter

greenkraft.expertise@gmail.com

Demande de contact
Image demande de contact

Contacter le blogueur

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles