Audition de l'enfant lors d'un divorce

Publié le 10/12/2022 Vu 208 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Lors d'une séparation ou un divorce, le cadre familial est ébranlé. Cet évènement est fréquemment porteur d'une charge émotionnelle lourde et de multiples changements qui peuvent affecter le quotidien d'un enfant mineur.

Lors d'une séparation ou un divorce, le cadre familial est ébranlé. Cet évènement est fréquemment porteu

Audition de l'enfant lors d'un divorce

Lors d'une séparation ou un divorce, le cadre familial est ébranlé. Cet évènement est fréquemment porteur d'une charge émotionnelle lourde et de multiples changements qui peuvent affecter le quotidien d'un enfant mineur.

Dans le cadre d'un divorce ou d'une séparation, un enfant mineur capable de discernement possède le droit d'être entendu. Ses parents sont tenus de l'en informer et de répondre à sa demande. La demande d'audition est effectuée sur papier par les parents ou l'enfant lui-même et doit être adressée au juge aux affaires familiales.

L'enfant peut être assisté d'un Avocat Divorce, et c'est le juge lui-même ou une personne désignée par ce dernier qui réalise l'audition.

Pourquoi une audition ?

Que ce soit pour une procédure de divorce amiable ou une procédure de divorce contentieuse, l'enfant à le droit d'être entendu s'il considère que cela a des incidences sur sa vie. Il a le droit d'exprimer au juge son souhait de demeurer chez l'un des parents. Le juge devra s'assurer que la parole de l'enfant est libre, sans être orientée par l'un des parents.

Qui est concerné ?

Il n'y a pas de limite d'âge pour être entendu par le juge dans le cadre d'un divorce. L'enfant doit posséder une capacité de discernement. Cela dépend, donc, de son avancée et de sa maturité. Il doit être capable de s'exprimer et d'avoir son propre avis. Cependant, il n'aura aucun pouvoir de décision au terme de l'audition.

Effectuer la demande d'audition

La demande peut être formulée par l'enfant ou par l'un des parents. Elle doit être envoyée au tribunal judiciaire du lieu de résidence de l'enfant. L'audition peut être refusée dans les cas suivants :

  • pas de discernement de l'enfant ;
  • l'audition n'est pas nécessaire, ou est contraire à l'intérêt de l'enfant ;
  • le litige ne concerne pas l'enfant.

Déroulement de l'audition

L'audition se déroule au tribunal et est fixée sur convocation. Généralement, le juge lui-même auditionne l'enfant. Le cas contraire, il désigne une personne exerçant dans le domaine social, psychologique ou médico-psychologique. L'enfant peut être accompagné d'un avocat qui l'assistera tout au long de l'audition.

Un compte rendu est rédigé au terme de l'audition, il sera porté à la connaissance des parents.

Suite à l'audition, le juge prendra une décision et devra indiquer que l'enfant a été entendu. Il n'est pas tenu de suivre l'avis, ni la volonté de l'enfant. Le juge doit rester impartial. À noter que l'enfant ne peut s'opposer à la décision finale qui sera rendue au terme de la procédure de divorce qui oppose ses deux parents.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.