Divorce Amiable et Handicap

Publié le 09/06/2023 Vu 511 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Le divorce par consentement mutuel permet aux époux de se séparer à l'amiable, sans passer devant le juge, à la seule condition que les époux soient d'accord sur la rupture du mariage et sur ses conséquences.

Le divorce par consentement mutuel permet aux époux de se séparer à l'amiable, sans passer devant le juge,

Divorce Amiable et Handicap

Le divorce par consentement mutuel permet aux époux de se séparer à l'amiable, sans passer devant le juge, à la seule condition que les époux soient d'accord sur la rupture du mariage et sur ses conséquences (garde des enfants, pension alimentaire, partage des biens, etc.). Chaque époux doit avoir son propre avocat, qui rédige avec lui une convention de divorce.

Le divorce par consentement mutuel peut être une solution adaptée pour un époux victime d'un handicap, à condition qu'il soit en mesure d'exprimer librement son consentement et qu'il ne subisse pas de pression ou de violence de la part de son conjoint. Le handicap n'est pas un obstacle au divorce, mais il peut avoir des conséquences sur les modalités du divorce, notamment sur la prestation compensatoire ou le logement familial. Il est donc important que l'époux handicapé soit bien informé et conseillé par son Avocat Divorce, qui défendra ses intérêts.

LA PROCÉDURE

Pour divorcer à l'amiable pour un époux handicapé, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Contacter un Avocat Divorce, qui pourra accompagner l'époux handicapé tout au long de la procédure et négocier avec l'avocat de l'autre époux ;
  2. Discuter avec son conjoint des conséquences du divorce, en tenant compte du handicap et des besoins spécifiques de l'époux handicapé : maintien dans le logement familial, versement d'une prestation compensatoire, prise en charge des frais liés au handicap, etc.
  3. signer la convention de divorce rédigée par les avocats, après avoir vérifié qu'elle respecte les droits et les intérêts de chacun ;
  4. déposer la convention de divorce chez un notaire, qui l'enregistrera et lui donnera force exécutoire.

Le divorce par consentement mutuel est prononcé dès que la convention est enregistrée chez le notaire. Les époux n'ont pas besoin de comparaître devant le juge, hormis si l'un des enfants mineurs demande à être entendu par le juge. Dans ce cas, la convention doit être homologuée par le juge aux affaires familiales.

Il s'agit d'est une procédure rapide, simple et moins coûteuse qu'un divorce contentieux. Il permet aux époux de se séparer dans le respect mutuel et de préserver au mieux les liens familiaux (...)

 

[Lire la suite]

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par LeaLefebvre67
15/06/2023 07:01

Salut!

Ouais, c'est clair que le divorce à l'amiable c'est plus simple, surtout si tu es d'accord sur tout avec ton ex. Pour un époux handicapé, c'est sûr qu'il faut penser à tout, comme le logement et les frais liés au handicap. Heureusement qu'il y a les avocats pour aider à gérer tout ça !

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles