Quel est le divorce le plus simple, le plus rapide et le moins cher ?

Publié le 13/09/2016 Vu 2 357 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Nombre de couples souhaitent à un moment de leur vie mettre fin à leur mariage. On dit que le mariage est pour le meilleur et pour le pire ; cette deuxième option apparait souvent sans avoir été anticipée, et lorsque le divorce s’avère inévitable, bon nombre de couples se sentent désemparés face à cette situation stressante. Le divorce a la réputation d’être une procédure douloureuse, onéreuse, longue et compliquée ; le législateur en à bien pris note.

Nombre de couples souhaitent à un moment de leur vie mettre fin à leur mariage. On dit que le mariage est po

Quel est le divorce le plus simple, le plus rapide et le moins cher ?

Nombre de couples souhaitent à un moment de leur vie mettre fin à leur mariage. On dit que le mariage est pour le meilleur et pour le pire ; cette deuxième option apparait souvent sans avoir été anticipée, et lorsque le divorce s’avère inévitable, bon nombre de couples se sentent désemparés face à cette situation stressante. Le divorce a la réputation d’être une procédure douloureuse, onéreuse, longue et compliquée ; le législateur en à bien pris note.

Une évolution positive du divorce

Ainsi, au cours des dernières décennies, des mesures ont été prises par le législateur de façon à ce que le divorce soit dédramatisé, évite le plus possible de perturber et traumatiser les enfants qui sont malgré-eux les victimes directes de la rupture de leurs parents, face à un divorce qui s’éternise par exemple ; les époux, quand à eux, peuvent avoir l’impression à ce moment là de voir le monde s’écrouler sur eux. Le divorce par Consentement Mutuel est la solution la plus adaptée lorsque l’on souhaite divorcer simplement, rapidement et le moins cher possible.

Article lié: Le divorce à l'amiable

Le divorce à l’amiable est plus traditionnellement appelé divorce par consentement mutuel. C'est un divorce facile, rapide (le délai est généralement de 3 mois maximum) et économique. . Il est nécessaire que les deux époux soient d’accord sur les effets du divorce (montant de la pension alimentaire, enfants, domicile, etc.) (...) suite de l'article

Un divorce simple, rapide et peu coûteux

A une condition : que les époux s’entendent sur le principe comme sur les effets de la rupture. Si ces conditions ne sont pas remplies, le divorce deviendra conflictuel, et ne sera plus une procédure à l’amiable, ce qui freine la rapidité et fait grimper la facture des honoraires exigés par votre avocat. Puisque les époux sont assistés du même avocat, les frais seront divisés entre eux. En cas de divorce par consentement mutuel à deux avocats, les époux devront régler les honoraires respectifs de leur conseil.

L’avocat recevra les époux ensemble, et c’est à ce moment là que la convention de divorce sera rédigée, acceptée et signée. Disposant d’une bonne marge de liberté, les époux décident d’un commun accord de son contenu, tel que l’attribution du logement, le nom que l’épouse portera, le paiement des impôts, le versement d’une prestation compensatoire, la résidence des enfants, le droit de visite et d’hébergement

Bon à savoir : Les époux doivent fournir un dossier complet, le cas échéant, le Tribunal le rejettera et les délais s’allongeront en l’attente des pièces manquantes nécessaires au traitement du dossier. « DOSSIER COMPLET, DIVORCE VITE PRONONCE ! »

Le dossier sera alors déposé par l’avocat au Greffe du Tribunal de Grande Instance, et ce dernier fixera une date d’audience. Les délais sont entre 3 et 6 mois en moyenne, cette variable étant liée au degré d’engorgement des Tribunaux. Si le juge ne s’oppose pas au contenu de la convention, il homologuera celle-ci et prononcera le divorce. Le jugement sera disponible dans un délai moyen de deux semaines. Ce document fera foi auprès des tiers, étant la preuve que les époux sont divorcés.

Question liée: Peut-on modifier un jugement de divorce ?

Avec un divorce à l'amiable et un pacte familiale, peut-on revenir sur une décision prise mutuellement (garde des enfants, garde des biens immobiliers,...) lorsque la situation professionnelle évolue ou que le type de logement permettrait de reconsidérer les choses ?(...) lire la réponse

POSER UNE QUESTION


NOUS INTERVENONS DANS TOUTE LA FRANCE Notre cabinet à Paris:42 Rue de Lübeck, 75116 Paris 01 47 04 25 40 // Notre cabinet au Havre: 1, rue Joseph Morlent 76600 Le Havre - 02 35 45 31 06

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles