VRAI OU FAUX : Je peux habiter gratuitement le domicile conjugal à l’issue d’un divorce

Publié le 27/11/2020 Vu 438 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Lors d’un divorce, la question du domicile conjugal est posée

Lors d’un divorce, la question du domicile conjugal est posée

VRAI OU FAUX : Je peux habiter gratuitement le domicile conjugal à l’issue d’un divorce

 

Lors d’un divorce, la question du domicile conjugal est posée. Il arrive que l’un des époux laisse la jouissance gratuite du domicile conjugal suite au divorce pour des raisons financières ou pour faciliter la rupture vis-à-vis des enfants par exemple.

Le sort du domicile conjugal doit être mentionné dans la convention de divorce. Il doit être indiqué la durée de cette jouissance gratuite car elle ne peut être que temporaire.

Cet avantage doit être déclaré à l’administration fiscale. Le fisc perçoit cette occupation gratuite comme une pension alimentaire, donc un revenu à déclarer. En revanche, l’époux qui laisse cette jouissance gratuite au profit de son ex-conjoint doit la déclarer comme une pension alimentaire déductible du montant de ses revenus.

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Cabinet GC

Cabinet de Divorce Amiable

https://avocat-gc.com/divorce/

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles