La dématérialisation des notifications et des mises en demeure au sein de la copropriété

Publié le Modifié le 10/05/2016 Vu 2 819 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Depuis l’entrée en vigueur d’un décret d’application de la loi ALUR, le 21 octobre 2015, il est possible au sein d’une copropriété d’adresser des notifications et mises en demeure par voie électronique.

Depuis l’entrée en vigueur d’un décret d’application de la loi ALUR, le 21 octobre 2015, il est possib

La dématérialisation des notifications et des mises en demeure au sein de la copropriété

Le nouvel article 42-1 de la loi du 10 juillet 1965, créé par la loi ALUR du 24 mars 2014, dispose que : « les notifications et les mises en demeure, sous réserve de l’accord exprès des copropriétaires, sont valablement faites par voie électronique ».

Les notifications de convocation aux assemblées générales de copropriété, les procès-verbaux résultant des assemblées générales et les mises en demeure peuvent dorénavant être envoyées par voie électronique, ce qui était interdit auparavant.

En effet, auparavant, les notifications et mises en demeure devaient obligatoirement être adressées par lettre recommandée avec avis de réception, par télécopie avec récépissé ou par remise en main propre contre récépissé ou émargement.

Le décret du 21 octobre 2015 supprime la possibilité d’adresser les notifications et mises en demeure par télécopie avec récépissé.

Cette dématérialisation prévue à l’article 42-1 de la loi du 10 juillet 1965 concerne toutes les notifications et les mises en demeure prévues par le statut de la copropriété des immeubles bâtis.

La dématérialisation des notifications et mises en demeure ne peut avoir lieu qu’avec l’accord exprès des copropriétaires.

Dès lors, les copropriétaires qui acceptent de recevoir ces notifications ou mises en demeure par voie électronique doivent transmettre leur adresse électronique au syndic.

Si un copropriétaire ne souhaite plus avoir recours à la voie électronique, il lui suffit d’en informer le syndic soit par lettre recommandée électronique, soit par lettre recommandée avec avis de réception.

Cette dématérialisation des notifications et mises en demeure est également possible lorsque l’assemblée générale est convoquée par le conseil syndical ou par un copropriétaire et lorsqu’un administrateur est désigné dans le cadre d’une copropriété en difficulté.

Cette dématérialisation permet une diminution importante des coûts au sein de la copropriété, en permettant une importante réduction des frais postaux.

Je reste à votre entière disposition pour toute action ou information (en cliquant ici).

Cabinet AZOULAY AVOCATS

Avocats à la Cour

27 bd Malesherbes - 75008 Paris

01 40 39 04 43

contact@azoulay-avocats.com

www.azoulay-avocats.com

Vous avez une question ?
Blog de Franck AZOULAY

Franck AZOULAY

250 € TTC

13 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

A propos de l'auteur
Blog de Franck AZOULAY

Bienvenue sur le blog de Franck AZOULAY

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

250 € Ttc

Rép : 24h maximum

13 évaluations positives

Note : (5/5)
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles