Le nouveau Tribunal judiciaire

Publié le Modifié le 23/01/2020 Vu 2 477 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

Depuis le 1er janvier 2020, la justice a connu une grande réforme par l’entrée en vigueur du Décret n° 2019-1333 du 11 décembre 2019 réformant la procédure civile. Cette réforme vise à simplifier les procédures civiles.

Depuis le 1er janvier 2020, la justice a connu une grande réforme par l’entrée en vigueur du Décret n°

Le nouveau Tribunal judiciaire

 

Depuis le 1er  janvier 2020, la justice a connu une grande réforme par l’entrée en vigueur du Décret n° 2019-1333 du 11 décembre 2019 réformant la procédure civile. Cette  réforme vise à simplifier les procédures civiles.

 

Le point majeur de cette réforme concerne la fusion des Tribunaux d’Instance et de Grande Instance qui forme désormais une juridiction unique appelée le tribunal judiciaire.

 

Ainsi, le tribunal judiciaire devient la seule juridiction de droit commun de première instance en matière civile, pénale et commerciale compétente pour les litiges n’ayant pas été attribués à une autre juridiction.

 

En outre, le tribunal d’instance situé dans une commune différente du tribunal de grande instance devient une chambre détachée du tribunal judiciaire dénommée tribunal de proximité.
Le tribunal de proximité garde un périmètre d’attributions proche de celui de l’ancien tribunal d’instance à l’exception des élections professionnelles et du contentieux des contrats de travail des marins qui deviennent des compétences exclusives du tribunal judiciaire

 

La nouvelle réforme s’applique aux instances en cours à compter du 1er janvier 2020 et aux procédures en cours à cette date devant les tribunaux d'instance et les TGI qui seront automatiquement transférées aux tribunaux judiciaires compétents, à l’exception de certaines dispositions sur l'assemblée des magistrats du siège et sur le juge de l'exécution (D. n° 2019-212, art. 13 et 19), sur les conciliateurs de justice (D. n° 2019-213, art. 29, 1° et 5°), et sur le ressort des tribunaux d'instance d'Angers et Cholet (D. n° 2019-214, art. 10) qui sont effectives dès le 2 septembre 2019.

 

Le tribunal judiciaire est compétent pour tous les litiges qui n'ont pas été confiés à un autre tribunal (exemples : tribunal de commerce, conseil de prud'hommes) quelle que soit la valeur du litige. Il est le seul compétent pour certaines matières notamment les actions en responsabilité médicale, actions en responsabilité liées à une construction immobilière, contestation des décisions en assemblée générale et en cas de succession propriété immobilière.

 

Dans ce tribunal, certains litiges sont confiés à des juges spécialisés, c’est le cas notamment des affaires de sécurité sociale et incapacité attribuées au pôle social du Tribunal judiciaire, la tutelle, le bail d'habitation, le crédit à la consommation et le surendettement  sont confiés au juge du contentieux de la protection.

 

Par ailleurs, le tribunal judiciaire peut être saisi par assignation ou par requête lorsque le montant de la demande n'excède pas 5 000 € ou dans certaines matières fixées par la loi ou le règlement comme en matière de tutelles ou d'autorité parentale. Le juge peut imposer aux parties un recours préalable à la médiation en cas de procédure sans avocat préalable et les parties peuvent faire une requête conjointe si elles sont d'accord pour aller devant le juge pour que celui-ci tranche le litige.

 

 Le tribunal judiciaire statue en dernier ressort, c'est-à-dire sans appel possible, pour les affaires où il dispose d'une compétence exclusive dès lors que le montant de la demande est inférieur ou égal à 5000 euros.

Nous restons à votre entière disposition.

 

Maître Franck AZOULAY

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.