Traitement de régéneration, désulfatation des batteries électronique, chimique, EDTA, Sulfate de magnésium.

Publié le Modifié le 08/09/2019 Par Greenkraft expertise Vu 94 683 fois 18

Traitement de régéneration, désulfatation des batteries électronique, chimique, EDTA, Sulfate de magnésium.

Les installations photovoltaiques en site isolé utilisent des batteries destinées à stocker l'energie solaire, qui sera par la suite transformée en courant alternatif 220 v par un onduleur ou un convertisseur.

La plupart du temps, ces batteries sont de type Plomb/acide, proposées dans différentes technologies :

  • Batteries conventionnelles ouvertes, 
  • Batteries dites " sans entretien" scellées, 
  • Batteries gel,
  • Batteries VRLA, ( à valve )
  • Batteries plomb/calcium fermées, 
  • Batteries AGM
     

Ces types de batteries sont également utilisés dans les chariots de golf, les transpalettes, les les chariots élévateurs, le démarrage poids lourds,  les usages sationnaires ou semi stationnaires ( camping cars, nautisme, alimentation secourues informatique, etc..).

Toutes ces batteries au plomb souffrent d'une même maladie chronique: la sulfatation.

Lorsque qu'une batterie est en phase décharge, il se crée un dépôt de sulfate de plomb qui adhère aux plaques de plomb.

Ce dépôt blanchâtre va augmenter la résistance interne de la batterie.

Plus la résistance interne de la batterie est importante, plus l'energie nécessaire au rechargement de la batterie sera importante, jusqu'au stade ou, trop sulfatée, la batterie refusera toute charge.

Cette sulfatation est la cause de 80% des défaillances des batteries plomb.

Une batterie fortement sulfatée sera dans l'incapacité d'assurer son service et devra être remplacée ou revitalisée ( environ 60% du coût d'un remplacement, longevité 2 a 3 ans supplémentaires ).

Mais de plus, une batterie partiellement sulfatée vous coûtera infiniment plus chère à charger qu'une batterie en bon état.

Quel que soit le mode de charge ( chargeur fixe sur reseau EDF, alternateur de véhicule, , panneaux solaires, etc..) , la sulfatation partielle de la batterie entraîne un gaspillage très important d'énergie primaire.

Dans le cas de charge par un alternateur de véhicule, il peut arriver qu'il soit nécessaire de solliciter l'alternateur 5 à 6 fois plus longtemps pour charger la batterie, que si cette batterie était neuve.

 Ceci entraine donc une consommation de carburant supplémentaire non négligeable ( lorsqu'un alternateur automobile  ne charge pas la batterie, la consommation du véhicule est plus faible d'environ 5 à 10%).

Même si les fabricants n'en parlent pas ( et vont même jusqu'à sceller les batteries pour empêcher les régénarations chimiques ), depuis de très nombreuses années ( deuxième guerre mondiale...) la régénération des batteries à usage industriel ou militaire est monnaie courante.
 

Contrôle d'une batterie.

Ce n'est pas parce qu'une batterie présente juste après la charge une tension qui parait correcte que son endurance en est pour autant garantie !

Il est nécessaire de disposer d'un testeur  spécifique ( analogique ou digital).pour vérifier l'état de santé de la batterie

Ce testeur offre la possibilité de soumettre la batterie à une charge résistive ( incorporée dans le testeur).

Si la tension de la batterie ne s'effondre pas pendant le test, la batterie est saine.

Si par contre la tension chute rapidement, la batterie comporte un ou plusieurs éléments défectueux.

Cet équipement dispose d'une échelle 12 V et d'une échelle 6 V.

crank meter batterie 6 12 v
Voir avis utilisateurs ici

Contrôle des éléments défectueux d'une batterie.

 
Commençons par une batterie 12 V à 6 éléments:

Chargez correctement la batterie de préférence avec un chargeur Haute fréquence, qui délivre des impulsions haute fréquence et permet ainsi de désulfater la batterie.


Chargeur haute fréquence 12 V Ctek

Ce type de chargeur à impulsions respecte scrupuleusement  les règles de charge des batteries et de plus, délivre l'énergie sous forme d'implusions haute fréquence qui désulfatent la batterie.

 chargeur ctek                                                                                                                                                               Voir avis utilisateurs ici

Que  la charge arrive à son terme ( cycle complet), ou pas,  controlez alors, à l'aide d'un multimètre, la tension du premier élément.
Pour cela raccordez le fil rouge du multimètre à la borne + de la batterie , puis plongez dans le premier élément  une barre d'acier inox ou de tungstène raccordée au fil noir de votre multimètre.
Si l'élément est en bon état , vous devriez lire une valeur de 2,2 V.

Puis contrôlez de proche en proche les autres éléments, en utilisant
deux barres d'acier inox ou de tungstène dans les éléments contigus. La encore
la tension devrait être de 2,2 V.

Si vous avez détecté un ( ou plusieurs ) élément(s) plus faible(s)  ( tension inférieure à 2,2V en fin de charge), vous avez de bonnes chances de le "récupérer" en le chargeant seul avec un chargeur 2 V.



Chargeur 2, 6, 12 Volts Anssmann

chargeur ansmann 2v 12 v
Ce petit chargeur ,  ( Voir avis utilisateurs ici) qui comporte une option 2V-2,3 V, peut vous rendre bien des services.
Il peut être placé en maintenance sur un élément faiblard et lui redonner la vigueur espérée....
Bien évidemment, les pinces recevront chacune une barre acier inox ou tungstène, qui seront plongées directement dans les trappes de visites de l'élément à traiter, ou reliées aux bornes 2 V de l'élément: Ne pas placer les pinces sur les bornes générales du banc !!!!!

Si vous gèrez un ou des bancs de batteries, vous avez tout intérêt à faire l'acquisition de plusieurs de ces petits équipements, qui vous permettront de "béquiller" vos éléments faibles et sans doute de leur redonner une seconde jeunesse..

En effet, lorsque vous utilisez une chargeur conventionnel 12 V ( ou plus dans le cas de bancs professionnels, chariots, etc), si l'un des éléments est défectueux, les autres éléments pénalisent sa charge et la tension aux bornes de l'élément défectueux n'est pas vraiment adaptée. Dès qu'on cesse la charge, les éléments en bon état se déchargent dans l'élément défectueux, augmentant ainsi considérablement la dépense d'énergie "chargement".

Cette caractéristique de déchargement des éléments validesdans les éléments douteux est la cause de surconsommation sur toutes les installations à banc de batteries fixes ( photovoltaique apr exemple).

Dans une telle situation le banc de batteries et en demande permanente de charge, et la régulation de charge ne permet plus de basculer en mode production solaire: la batterie fait appel en permancne au réseau EDF !!!


Dans le cas de bancs de batteries importants ( chariot de golf, chariots élévateurs, batteries de systèmes solaires),  composés d'éléments de 2 V, ce phénomène de mauvaise charge est encore plus significatif: on effectuera le test  élément par élément de la même manière que ci dessus.


Par ailleurs, la régénération peut se réaliser de deux façons différentes ( par ailleurs  juxtaposables)

  • Régénération électronique de batterie.
    La régénération électronique exploite la fréquence de résonnance propre  de la batterie: un équipement spécial émet des impulsions de fréquences comprises entre 1 et 10 Khz , alternativement positives et négatives, pour faire "éclater" les cristaux de sulfate de plomb.
    Une fois détachés des plaques de plomb de la batterie, ces cristaux vont se dissoudre dans l'electrolyte, la résistance interne de la batterie va baisser, et la recharge en sera plus aisée. 
    L'inconvénient de cette méthode réside dans le fait que la fréquence des impulsions ne peut être fixe, car la fréquence  de résonnance propre  de la battreie va changer au fur et à mesure de l'avancement de la désulfatation.
    Un équipement de traitement électronique devra donc être capable d'identifier à tout instant la fréquence de résonnance propre de la batterie en cours de traitement, et d'ajuster les fréquences d'impulsions en conséquence.
  • (Voir détail produit 12V)
  • (Voir détail produit 24v)

    Attention:
    De nombreux équipements de traitement électronique a faible coût  sont en vente sur Internet.
    Ces équipements n'ont que des performances limitées, car la fréquence d'impulsion est fixe.
    D'ailleurs la préconisation d'utilisation de ces appareils est généralement orientée vers l'entretien à long terme: on pose l'appareil à demeure sur la batterie et cela limitera la création du dépôt de sulfate.
    Cependant, pour "réparer" une batterie sulfatée, ce genre d'équipement s'avère totalement insuffisant, et il faut plusieurs mois pour voir un changement notoire sur une batterie très sulfatée.

    Seuls des équipements professionnels à recherche de fréquence de résonance propre peuvent permettre de revitaliser une batterie dans un délai raisonnable ( 24 h à 36 h)

     

Régénération chimique de batterie.
Le procédé  chimique consiste à ajouter à l'electrolyte de la batterie une petite quantité de sulfate de magnésium ( Sel d'epsom Voir détail produit), ou mieux d'EDTA -4Na tetrasodique ( en vente sur Ebay ).
Ces composés chimiques vont dissoudre  la croute de sulfate de plomb dans l'electrolyte.

Le traitement se fait généralement en vidant l'electrolyte, puis rinçage, puis adjonction de la solution de "nettoyage", vidange, puis reinjection de l'electrolyte filtré.

Il est également possible d'ajouter directement  le composé chimique dans l'elecrolyte sans le vidanger ( en prenant la précaution de ne pas dépasser le niveau  d'electrolyte).
Cette façon de faire fonctionne bien lorsqu'elle est associée à un traitement électronique à recherche de fréquence.


L'utilisation combinée des deux procédés permet de  régénerer les batteries à 80% et au dela, avec des durées de vie supérieures à 2 ans.


Cas des batteries scellées. 

De  plus en plus, les fabricants vendent des batteries à electrolyte liquide, mais scellées, prétendûment sans entretien.
Cependant l'electrolyte de ces batteries s'évapore , comme dans les batteries conventionnelles ouvertes.
Ces batteries vont donc souffrir d'évaporation, impossible à compenser pour l'utilisateur moyen, et de sulfatation, comme toutes les autres batteries. 

Il faut savoir qu'un professionnel peut refaire les niveaux de telles batteries, et effectuer le cas échéant un traitement chimique de désulfatation.

Le procédé consite à effectuer un perçage latéral de chaque élément à hauteur du niveau habituel de l'electrolyte , y réaliser un taraudage, puis , après traitement, reboucher à l'aide d'une vis nylon.

​Controle des intensités Courant Continu.

Cette mesure peut se faire à l'aide d'une pince amperemetrique à effet Hall.
pince amperemetrique courant ocntinu

  Voir détail produit

Ce type de matériel permet des mesures d'intensité aussi bien sur les installations DC que AC jusqu'à 400 A.

Vous pouvez recevoir en priorité nos articles dès parution !
Il vous suffit de donner une note de 1 à 5 à cet article  ici, dans le compte Messenger de Greenkraft Expertise
( Quand le compte Messenger s'ouvre, cliquez sur Démarrer, puis tapez la note que vous attribuez à notre article)
Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publié par Visiteur
28/01/14 15:05

La vérité sur les batteries, voilà ce qui "régénère" l'utilisateur que je suis. Merci de votre contribution.
Professionnellement comme loueur de véhicule s'appuyant sur les réseaux de garages locaux pour l'entretien et le dépannage, j'ai pu mesurer l'incohérence technique des solutions qui m'étaient proposées en matière de batterie, bouc-émissaires des difficultés de démarrage, incompétence, ou opportunité commerciale douteuse ?
Comme retraité et amateur de véhicules anciens (1923 à 1951) je suis confronté au problème du vieillissement. Votre contribution répond à mon besoin de complément d'information à l'enseignement initial de mes prof d'électrotechnique des années 60!
Au moment où les batteries reviennent au coeur des problèmes énergétiques, merci d'informer solidement les citoyens.

Publié par Visiteur
27/03/14 18:20

Bonjour, j'ai déja testé avec l'edta + appareil regenerateur électronique SULFABATT à 40€ trouvé sur le net chez regbatt.com, la batterie de démarrage a été sauvé, mais il a fallu attendre pas mal de temps, genre 4 semaines minimum pour la solution électrique...

Publié par Visiteur
30/11/14 08:41

Bonjour
Je m'appelle mounia j'ai un parc d'elevateurs
Je cherche une adresse pour acheter un régénérateur professionnel
Merci de l'orienter

Publié par Visiteur
04/12/14 19:41

Bonjour
Pour la régénération chimique :
1)Quelle quantité de d'EDTA par litre ou par Ah
2)Batterie vidée de son acide. EDTA dissous dans de l'eau déminéralisée (ou eau de pluie)Réindroduction de ce mélange dans la batterie (pas d'acide)pour charge lentes et décharges successives.
C'est bien de l'eau + EDTA sans l'acide qui faut entendre pour le traitement ?
3) Dès lors, comment voit-on le niveau de régénération de la batterie, (pas au pèse-acide évidemment) ?

Rincer, ensuite, vider de nouveau, réintroduction de l'acide filtré !

Ou trouver l'appareil qui se gère la fréquence de résonnance automatiquement.
Merci de votre renseignement.

Publié par Visiteur
20/04/15 20:57

Je vous remercie d’avoir partagé ces informations concernant ces batteries électroniques. J’ai un chariot élévateur qui a besoin d’être réparé en ce moment. Cela ne fonctionne plus depuis quelques semaines et je ne connais pas le problème. Je ne savais pas que ces types de batteries dont vous parlez sont également utilises dans les chariots élévateurs. Merci encore !
-Chris | http://www.machinerieplante.com/fr/chariot/

Publié par Visiteur
04/12/15 11:32

je vous lis avec grand plaisir, mais
j'ai 3 batteries en parallèle de 140A,
l'une très faible,
la seconde le 1er et le 6eme élément quasiment nul mais les 4 autres 80% au pèse acide,
la troisième seul le 6éme n'atteint que 50% les autres sont chargés toujours (au pèse acide),est il possible de ne traiter chimiquement qu'un seul élément

Publié par Greenkraft expertise
04/12/15 15:00

Il est tout a fait possible de ne traiter qu'un élément parmi d'autres.
Par ailleurs, après rénovation, pensez à vérifier que les raccordements des batteries entre elles soient strictement de même longueur, afin d'éviter des effets de décharges spontanées d'une batterie dans les autres.

Publié par Visiteur
15/01/16 16:35

Bonjour
J'ai 12 batteries de 2V 1300Ah pour mon système photovoltaïque, quelle quantité dois-je mettre s'il vous plait.
Merci

Publié par Greenkraft expertise
26/01/16 17:09

Vous devez controler les performances de vos batteries.
Il est vraisemblable que vous avez une ou deux batteries qui ne tiennent plus la charge: l'ensemble sature a 100% en plein soleil, mais dès déclin du soleil, les batteries valides se déchargent dans la ou les batteries défaillantes.
Quand les batteries sont branchées en parallèle ( 3 x 2 apparemment) il est imperatifs que les cables de liaison soient strictement de même longueur sino il y aura toujours un desequilibre quiaugmentera avec le temps.

Publié par Visiteur
27/01/16 12:43

merci

Publié par Visiteur
08/02/16 14:34

Bonjour je posséde un scooter electrique emax 90s acheté d'occasion doté d'un pack batterie plomb gel de 4x12v 10ah soit 48v 10ah. L'automnomie annoncé pour mon poid et ma taille est de 40km batterie neuve, et elle nest que 25 30km max, le pack batterie ayant été changé 2 ans et demi avt mon achat
J'ai fais testé le pack qui rend 85% de son énergie en décharge lente, ilm'a dis que le pack été sain

Est ce selon vous symptomatique d'une sulfatation et est ce que ce type d'appareil "novitec megapulse 48v" peut faire revenir mes batteries

Par avance merci Cordialement, Anthony

Publié par Visiteur
08/02/16 15:06

Je précise que le scooter pris juste aprés une charge à fond (selon le chargeur)affiche une tension entre 52 et 53V et que celle ci lors dune accélération depart arrété descend a 47.5v tjrs juste après une charge a fond

Par avance merci cordialement Anthony

Publié par Visiteur
19/09/17 00:52

merci pour ces traités sur les batteries tres instructifs , au faite , je n'était pas au courant !

Publié par Visiteur
26/11/17 01:50

j'ai un petit chargeur PWM de C.ATEK4000 de 4 amp avec 1 position charge lente (1A) et 1 charge rapide (4A) et voltmétre digital de tension de charge pour batterie de 5Ah à 120Ah , pour faire une "Régénération chimique de batterie" faut t'il vidé l'électrolytique avant de mettre le sel d'Epsom et après chargement eau + sel Epsom on attend avec ou sans charger?
merci de votre réponse

Publié par Visiteur
06/12/17 09:51

Bonjour,
La régénération d'une batterie de voiture ou de moto doit être effectuée tous les combien ? Si on le fait trop souvent, est-ce mauvais pour la batterie ?
Merci

Publié par Visiteur
01/02/18 00:15

Bonjour
J'ai 24 batteries de 2V 912Ah pour mon système photovoltaïque, je ve régénère pour enlève le sulfate sur le plomb quel produit chimique dois-je mettre ainsi la quantité et la metoude a survivre merci cordialement un commentaire ...

Publié par Visiteur
01/02/18 00:38

bonjour
jais 24 batteries branches en serre 2V /24 batteries =48V 912AH
quel cappcite de chargeur desefteure POUR regrnere
merci cordialement

Publié par Visiteur
23/07/18 12:26

bonjour, J'ai une batterie plomb 36 v 8 ampères pour Vélo assistance électrique Cindy. A priori, la batterie ne se recharge plus. Il y a t-il un moyen de la régénérer cr je revend le vélo mais sans batterie, c'est compliqué.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Greenkraft expertise

Greenkraft Expertise, membre du réseau d'Experts Spécialistes IXI Plus,  intervient partout en France, en expertise technique et règlementaire sur les installations de panneaux solaires photovoltaïques, panneaux solaires thermiques , thermodynamiques ( Pompes à chaleur) et éoliennes domestiques.
Missionné en expert à plusieurs reprises par les Tribunaux.

tel: 06 50 88 34 62

Pour nous contacter

greenkraft.expertise@gmail.com

Demande de contact

Contacter le blogueur

Informations

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles