Établissements différents d'une même entreprise : même prime de poste pour tous !

Publié le Modifié le 05/07/2015 Par Maître Claudia CANINI Vu 2 223 fois 0

Lorsque les salariés se trouvent placés dans une situation identique, l'employeur n'est en droit de différencier les rémunérations que s'il peut en justifier par des raisons objectives, dont le juge contrôle la réalité et la pertinence.

Établissements différents d'une même entreprise : même prime de poste pour tous !

Rappel du régime de la preuve en cas d'atteinte à l'égalité de salariale

Il appartient au salarié qui invoque une atteinte au principe « à travail égal, salaire égal » de soumettre au juge des éléments de fait susceptibles de caractériser une inégalité de rémunération.

Lorsque le salarié soutient que la preuve de tels faits se trouve entre les mains d'une autre partie, il lui appartient de demander au juge d'en ordonner la production.

Ce dernier peut ensuite tirer toute conséquence de droit en cas d'abstention ou de refus de l'autre partie de déférer à une décision ordonnant la production de ces pièces[1]

Contrôle du respect du principe d'égalité salariale exercé par les juges

Un accord d'entreprise ne peut prévoir de différences de traitement entre salariés d'établissements différents d'une même entreprise exerçant un travail égal ou de valeur égale, que si elles reposent sur des raisons objectives dont le juge doit contrôler concrètement la réalité et la pertinence.

Dans cette affaire :

  • les salariés concernés des différents établissements de l'entreprise accomplissaient un travail égal ou de valeur égale,

  • et que, ni les activités exercées dans les différents établissements, ni les modalités d'organisation du travail posté, n'étaient de nature à justifier la différence de traitement concernant les primes de poste de jour et de nuit, le bénéfice de celles-ci étant lié à la pratique du travail posté.

La cour d'appel a donc exactement décidé que les salariés de l'établissement de Riom de l'entreprise ne pouvaient être privés de ces primes applicables aux salariés des deux autres établissements de l'entreprise [3].

Les cas de violation du principe d'égalité salariale soumis au contrôle des juges sont nombreux.

Il serait dificile de se livrer à une énumération (non exhaustive) des décisions prud'homales rendues en la matière.

Cependant, je reste à votre disposition pour répondre personnellement à votre question si vous le souhaitez.

Claudia CANINI

Avocat à la Cour

www.canini-avocat.com

À lire aussi : Le principe "à travail égal, salaire égal" est-il toujours appliqué ?

POSEZ VOTRE QUESTION

[1] Cour de cassation, chambre sociale, 12 juin 2013

[2] Cour de Cassation sociale, 08 janvier 2012

[3] Cour de Cassation sociale, 08 juin 2011

Vous avez une question ?

Claudia CANINI

180 € TTC

118 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

Publier un commentaire
Votre commentaire :
A propos de l'auteur
Blog de Maître Claudia CANINI

Avocate depuis 28 ans en contentieux et chargée d'enseignement,  je réponds personnellement à vos questions et vous assiste devant les tribunaux concernant le droit des majeurs protégés, tutelle, curatelle, divorce, succession, assurances et droit immobilier.

Consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

180 € Ttc

Rép : 24h maximum

118 évaluations positives

Note : (5/5)
Rechercher
Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles