Vente immobilière et origine de propriété : obligation du notaire !

Publié le 07/10/2015 Vu 7 046 fois 0
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

En règle générale, le devoir de conseil du notaire l'oblige à rédiger des actes valables, sous peine d'engager sa responsabilité professionnelle pour faute.

En règle générale, le devoir de conseil du notaire l'oblige à rédiger des actes valables, sous peine d'en

Vente immobilière et origine de propriété : obligation du notaire !

Le devoir de vérification à la charge du notaire instrumentant un acte authentique dont il doit garantir la pleine efficacité apparaît, avec son devoir de conseil, comme la source de sa responsabilité potentielle.

Quels sont les faits ?

Suivant acte notarié, Madame Y..., a vendu en viager aux époux Z. un ensemble immobilier désigné comme bien propre.

Or son, fils Monsieur Y. expose que ce bien dépendait en réalité de l'indivision successorale ayant existé entre sa mère et lui-même à la suite du décès de son père et que le notaire avait commis une faute en ne procédant pas à une recherche suffisante quant à l'origine de propriété de l'immeuble vendu.

Monsieur Y. a donc assigné le notaire, en responsabilité et indemnisation.

Pour rejeter la demande de Monsieur Y., la Cour d’appel n’a retenu que ce dernier :

  • ne justifiait pas de la teneur de l'actif successoral de sa mère,
  • de ce fait, il ne pouvait prétendre qu'il s'est vu priver de sa part indivise de l'immeuble vendu,
  • en effet, à défaut d'établir que sa mère aurait dilapidé l'intégralité des fonds provenant de la vente, il devait être présumé avoir retrouvé la contrevaleur actualisée au décès de sa mère.

Cette décision est cassée au motif :

Qu’en statuant ainsi alors que c'est à celui qui se prétend libéré de prouver le fait qui a produit sa libération, la cour d'appel qui a inversé la charge de la preuve, a violé les textes susvisés.

CE QU’IL FAUT RETENIR :

C’est au notaire d’apporter la preuve qu’il a procédé à une recherche suffisante sur l'origine de propriété de l'immeuble vendu.


Claudia CANINI

Avocat à la Cour

www.canini-avocat.com

Sources : Cour de cassation, Chambre civile 1, 20 Mars 2013

Vous avez une question ?
Blog de Maître Claudia CANINI

Claudia CANINI

250 € TTC

121 évaluations positives

Note : (5/5)

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

A propos de l'auteur
Blog de Maître Claudia CANINI

Avocate depuis 30 ans et chargée d'enseignement,  je suis pleinement engagée pour la défense des droits fondamentaux et libertés des majeurs protégés.

Consultation en ligne
Image consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

250 € Ttc

Rép : 24/48h max.

121 évaluations positives

Note : (5/5)
Rechercher
Informations

Cabinet d'avocat en ligne 7J/7

www.canini-avocat.com

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles