Publié le 04/01/19 Vu 724 fois 3 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
Prud’hommes: le plafonnement Macron est-il en danger ?

Plusieurs ordonnances dites « Macron » ont été publiées le 23 septembre 2017. L’une d’entre elle a introduit, un plafonnement des indemnités dues par les employeurs dans l’hypothèse d’un licenciement dépourvu de cause réelle et sérieuse. Ce plafonnement a été critiqué, il a récemment été remis en cause par le Conseil de Prud'hommes de TROYES. Cette décision sonne-t-elle le glas des plafonnements dit "Macron" ?

Lire la suite
Publié le 16/04/18 Vu 469 fois 0 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
L'enfant et ses grands-parents: comment garder des liens en cas de divorce ou de séparation ?

Il arrive que des divorces ou des séparations se passent très mal et que les grands-parents ne voient plus leur petit-fils ou petite-fille car leur fils ou leur fille bénéficie d’un droit de visite réduit et l’autre parent ne souhaite pas que les grands-parents gardent des liens avec leur petit enfant. Que peuvent faire les grands-parents mis à l’égard pour voir leur petit enfant ? Bénéficient-ils d’un droit de visite ? Quels sont leurs « droits » ? Quelle procédure doivent-ils engager ?

Lire la suite
Publié le 17/05/16 Vu 3 415 fois 2 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
Le Vrai-Faux du divorce amiable sans juge.

L’amendement du 30 avril 2016 a été voté par la Commission des lois et sera discuté demain. Ce dernier prévoit une nouvelle forme de divorce par consentement mutuel qui prévoit un divorce amiable sans juge, négocié par les avocats et enregistré par le notaire: « Cette nouvelle catégorie de divorce a vocation à s’ajouter aux cas actuels de divorce, et à se substituer à la majorité des cas de divorce par consentement mutuel. »

Lire la suite
Publié le 03/05/16 Vu 1 806 fois 0 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
Un nouveau divorce amiable sans juge proposé en catimini.

On a failli ne pas le voir tellement cet amendement a voulu se faire discret, je l’ai repéré grâce à deux petits tweets, le divorce sans juge est de retour, sans juge mais avec avocat et notaire. L’amendement du 30 avril 2016 déposé par le gouvernement propose une modification de l’article 229 du Code civil: Les époux peuvent consentir mutuellement à leur divorce par acte sous signature privée contresigné par avocats, déposé au rang des minutes d’un notaire.

Lire la suite
Publié le 02/05/16 Vu 3 648 fois 1 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
Le Bore-out ou une forme de harcèlement moral: pas nouveau !

La presse s’est affolée ce matin autour d’un non-événement pour les juristes: pour la première fois le conseil de prud’hommes de Paris doit juger une affaire de bore-out, in french: placardisation d’un salarié. Les journalistes pensent tenir le scoop de la journée et nous juristes et avocats nous désespérons de ce faux événement et de cette mauvaise information comme certainement beaucoup de salariés qui sont allés devant le Conseil de Prud’hommes, la Cour d’appel et même la Cour de cassation, afin de faire reconnaître un harcèlement moral qui se manifestait par un isolement, une placardisation, un bore-out ! Ce petit billet qui a pour but de remettre les choses au point

Lire la suite
Publié le 22/11/15 Vu 1 460 fois 0 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
Notation des avocats: Pour ou contre ?

J’avais publié un billet sur ce blog relatif à un avis du CNB sur les sites des avocats sur lesquels figuraient des commentaires de clients, vous pouvez le relire : Mon avocat est formidable: un avocat 3 étoiles.. Le Village de la Justice m’ interrogé avec mon Confrère Thierry Wickers sur la notation des avocats par leurs clients ou anciens clients en ligne.

Lire la suite
Publié le 06/08/15 Vu 1 392 fois 1 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
Moderniser la profession d'avocat: Avec Avocat.

L’avocat du XXIème siècle ne serait pas adapté aux Nouvelles Technologies, sa robe serait pleine de poussière presque comme le costume des notaires diront certains (alors qu’aujourd’hui le costume du notaire est beaucoup moins poussiéreux que la robe de l’avocat).

Lire la suite
Publié le 03/05/15 Vu 1 462 fois 2 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
L'avocat est cher mais pourquoi ? Explications en images.

L'avocat a cette réputation d'être cher. Que payez vous lorsque vous demandez conseils à un avocat ou lorsque vous souhaitez qu'il vous défende ? Explications sous forme de dessins animés.

Lire la suite
Publié le 02/03/15 Vu 1 386 fois 0 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
L'avocat: un nouveau produit en vente sur internet ?

L’avocat est-il devenu un nouveau produit, une marchandise dont on achète, on compare, on critique les prestations comme celles d’un opérateur téléphonique? C’est la question que l’on peut légitimement se poser lorsque l’on se met à la place de l’internaute recherchant un avocat pour son divorce ou son audience correctionnelle par exemple. Le futur justiciable ou le futur client ou comme l’appelle les gens du marketing: « le prospect » est ciblé par les plate-formes réunissant des avocats mais gérées par des gens du marketing sortis des Écoles de commerce.

Lire la suite
Publié le 17/02/15 Vu 1 660 fois 0 Par Michèle BAUER,Avocat Bordeaux
Avocat.net: Braconniers du droit ?

Le site Avocat.net vient d’être condamné à changer de nom tel était le titre de Anne Portmann dans un article du Dalloz actualité du 11 février 2014. J’étais inscrite sur avocat.net et j’ai supprimé ma fiche après lecture de la décision. Ce site permet aux avocats inscrits de recevoir des demandes de devis de clients qui cherchent tous pour la majorité des avocats au plus bas prix, la compétence fait rarement partie des critères de recherches… . En tout état de cause, je me suis interrogée dès mon inscription sur ce site: de quoi vit-il ? Le jugement du TGI de Paris du 11 février 2015 m'a permis d'y voir plus clair !

Lire la suite
A propos de l'auteur
Blog de Michèle BAUER,Avocat Bordeaux

Je suis avocate à Bordeaux.

Blogueuse sur "feu" avocats.fr depuis 2007 et sur Legavox depuis 2009.

J'ai prêté serment en 2003 et depuis cette date j'exerce en qualité d'avocate dans le respect de mon serment.

Consultation en ligne

Posez vos questions juridiques en ligne

Prix

150 € Ttc

Rép : 24/48h max.

Pas d'avis pour le moment

Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles