Amendes majorées et homonyme

Publié le 23/01/2022 Vu 1000 fois 8 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

29/12/2021 02:37

Bonjour,

Depuis des mois, un ami reçoit des avis d'amendes et d'huissier, pour des infractions routières qu'il n'a pas commises, pour la simple raison qu'il n'a ni permis ni véhicule.

Visiblement il s'agit d'un homonyme, même nom, même prénom, même date de naissance et même pays de naissance. La seule différence est la commune de naissance.

En principe, quand un PV est établi, l'agent demande la pièce d'identité de la personne ? Peut-on avoir une copie de ces PV et savoir quelle pièce d'identité a été présentée ? Comment prouver qu'on a ni permis ni véhicule ?

Et surtout comment faire pour cesser de recevoir ces courriers qui ne sont en principe pas destinés à mon ami mais à son homonyme ?

Merci Dernière modification : 31/12/2021 - par Tisuisse Superviseur

29/12/2021 02:52

Bonjour,

Et votre "ami", qu'a-t-il fait depuis des mois pour empêcher ça ?

Rien ?

Superviseur

29/12/2021 07:31

Bonjour

Il reçoit les PV ? cela veut dire que l'adresse est la même !

Quand il s'agit de radars automatiques, cel signifie que l'adresse du certificat d'immatriculation est celle de votre ami !!!

Première chose je pense, faire une déclaration à la police, avec éventuellement plainte pour usurpation d'identité, puis envoyer une contestation par courrier R/AR, à l’adresse postale de l’Officier du Ministère Public figurant en bas à droite de la première page de l'avis de contravention.

Vous pouvez aussi essayer de contacter le tribunal de police de votre domicile

Voir aussi

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/R42185

https://www.usagers.antai.gouv.fr/demarches/saisienumero?lang=fr
__________________________
Les contributions publiées sur le site n’engagent que leurs auteurs respectifs, mais respect et non jugement sont de règle, l'incrimination est interdite, comme tout lien vers un site concurrent ou vers un site non « officiel ».

31/12/2021 04:24

Bonjour
Merci de vos réponses.
Il n'a rien fait car il ne sait pas quoi faire. Tout le monde n'a malheureusement pas le bagage pour faire des contestations ou les moyens d'engager un avocat.

Il ne reçoit aucun PV, juste des avis de saisie et des avis d'huissier, et l'adresse indiquée est erronée.

D'après ce que je comprends, les infractions sont commises par un homonyme (sur le bordereau de situation, même nom, même prénom, même date de naissance, même pays de naissance, seule la commune de naissance diffère).
Cet homonyme n'a certainement pas fourni d'adresse, et en recherchant son adresse avec son nom, les autorités ont dû trouver mon ami sans remarquer que la commune de naissance n'est pas la même.

Des courriers de contestation ont été envoyés aux OMP, aux tribunaux, aux huissiers, nous sommes en attente de réponse ... L'homonyme collectionne les infractions dans différents départements.

Comment prouver que le véhicule incriminé n'appartient pas à mon ami, mais à son homonyme.

Merci pour vos contributions

Superviseur

31/12/2021 06:26

Alors il faut agir très vite et commencer par accompagner votre ami à la gendarmerie la plus proche pour une déposition détaillée et dépôt de plainte. Suivez en outre les réponses précédentes.
__________________________
Les contributions publiées sur le site n’engagent que leurs auteurs respectifs, mais respect et non jugement sont de règle, l'incrimination est interdite, comme tout lien vers un site concurrent ou vers un site non « officiel ».

31/12/2021 13:07

Merci, plusieurs courriers ont été envoyés aux différents services. Donc une plainte s'avère indispensable..

31/12/2021 18:03

Bonsoir,

Bien entendu, la plainte est indispensable et conduira à l'ouverture d'une enquête pour usurpation d'identité, diligentée par les services d'enquête de la police ou de la gendarmerie, suivant que vous êtes en zone police ou gendarmerie. Ce n'est pas à votre ami à faire les recherches. Et avec la copie du dépôt de plainte et un courrier argumenté, votre ami devrait arriver à mettre fin aux poursuites et à faire condamner l'usurpateur.

Bonne fin de journée

01/01/2022 12:29

Merci je vous tiendrai informé dès suites

23/01/2022 20:54

Bonsoir,
De quelle amende s'agit-il ? ( stationnement, autre...).
Les personnes sous tutelle ne sont pas dispensées d'amende, si elles commettent des infractions passibles d'amendes.
Votre tuteur devrait pouvoir vous conseiller à ce sujet.
Cordialement

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MONGIS

Droit administratif

18 avis

Me. PUISSANT

Droit administratif

0 avis