autorité parentale et exclusive

Publié le Vu 1813 fois 4 Par varlin
19/01/2010 21:29

bonjour, je m'appelle varlin sandrine, j'ai une fille agée de cinq ans.Je vous adresse ce message pour avoirdes informations et pour prendre des dispositions relatifs à ma situation.En effet, le père de ma fille ne s'est jamais occupé d'elle que ce soit financièrement ou autre, il m'a par le passé menacer mais aussi menaçer d'enlever la petite.En plus, l'enfant porte mon nom.Je voudrais savoir est ce que je pourrais réclamer l'autorité parentale exclusive et quelles sont les demarches a effectuer pour l'btenir?je sais que j'ai l'autorité parentale mais je voudrais qu'elle soit exclusive.Si le père vint a reconnaitre l'enfant, ai je mon mot à dire??quels seront ces droits?? et a til des droits actuellement a défaut de faillir a ces droits.Et je tiens a vous dire que je ne veux en aucun cas lui réclamer de pension ou que que ce soit. Merci d'avance .

19/01/2010 21:45

Bonjour,

Le père n'a pas reconnu sa fille, vous avez donc l'autorité parentale exclusive. Il n'a aucun droit sur cet enfant.

Votre ex-compagnon peut reconnaître l'enfant, sans demander votre accord.
Si cela arrive, saisissez immédiatement le Juge aux Affaires Familiales auprès du Tribunal de Grande Instance.

Bon courage.
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

19/01/2010 22:00

S'il reconnait l'enfant, il aura donc des droits et devoirs, est ce que le juge va tenir du fait que depuis 5ans, age de ma fille, il ne s'est jamais occupé d'elle que ce soit financier ou autre( je suis en mesure de prouver qu il ne m aide pas)et du fait qu'a une époque il a fumé de l'herbe et que ce fait est toujours d'actualité??Il m'a menaçé a plusieurs reprises d'enlever la petite, s'il la reconnait que pourrais je faire?? Dans quelles mesures ne pourrait il pas bénéficier de ses droits, sil reconnait l'enfant.Cela m inquiete. Je vis en Martinique, la loi est elle la meme partout??

19/01/2010 22:42

RE-Bonsoir,

Il est bien évident que le Juge tiendra compte de son manque total d'intérêt pour sa fille. Pour le JAF, c'est l'intérêt de l'enfant qui prime avant tout.

Ne croyez-vous pas, que si le père avait voulu reconnaître son enfant, qui a quand même 5 ans, il l'aurait fait depuis longtemps ?

Bon courage à vous.
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.