Conflit entre usufruitier et nue-propriétaire

Publié le 30/06/2020 Vu 235 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

29/06/2020 19:37

Bonjour,



Nous avions fait une donation au dernier-vivant, la succession comprend une maison et deux comptes bancaires . Mon conjoint est dcd en février 2013

La maison citée supra, était loué à mon beau-fils, j'ai poursivi les effets du bail jusqu'à son décès en octobre 2014, ses enfants ont renoncé à la succession, les meubles de mon beau-fls sont restés dans la maison.

La succession de mon beau fils avait déclarée vacante, mes belles-filles viennent de la faire rouvrir pour retarder la succession de leur père, au motif qu'eles n'avaient pas été consultées pour pouvoir opter . je ne peux entretenir le bien .du fait de la présence des meubles de mon beau-fils, et que je ne dispose pas des clés .

Mes belles-filles font trainer la liquidation de la succession, car elles s'estiments lésées par le démembrement de la propriété et donc par le faible montant de la part réservataire .

A part renoncer à la succession de mon mari, de quels moyens puis-je disposer pour sortir de cette situa tion ?

Bien que la succession ne soit pas liquidée ais-je vraiment le droit et les devoirs de l'usufruitière ?



Comptant sur votre collaboration



Mayabou Dernière modification : 30/06/2020 - par mayabou

Superviseur

30/06/2020 16:29

Bonjour

Un peu difficile à appréhender.. Que dit le notaire ?
__________________________
Les contributions n’engagent que leurs auteurs et les liens ou signatures doivent envoyer vers des sites ou blogs reconnus, sans racolage concurrent... Bien à vous .

30/06/2020 16:39

bonjour,



le notaire en charge de la succession parle de comportement dilatoire, de la part de mes belles-files, Leur ob jectif est sans doute de faire constater que la maison n'est pas entretenue, et de faire tomber l'usufruit mais je ne peux rien faire, n'ayant pas les clés

Il s'agit d'un conflit d'interêt , sur fonds de mésentente, et de jalousie, car elles considèrent que je n'ai pas besoin de cet usufruit , donc il n'y a plus de dialogue .



D'ou ma question, quel est le fait créateur de l'usufruit es-ce le décès de mon conjoint ou la liquidation de la sucession ?



Je suis consciente que le dossier est à la fois complexe et banal, mais je me sens piègée



Comptant sur votre collaboration



Cdlt

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

3 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.