contestation de la disparité

Publié le 13/12/2008 Vu 1634 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

13/12/2008 17:19

Bonjour,

Ma femme et moi sommes en procédure de divorce (en appel maintenant). J'ai toujours contesté l'existence d'une disparité économique entre nous.
Dans la pratique, le juge en première instance n'a daigné examiner que la simple différence arithmétique de nos revenus, dédaignant pointer comme je l'ai fait tous les autres items de l'article 271 qui me permattaient de rétablir l'équilibre ...
Mais surtout je conteste le lien de causalité entre la disparité et le divorce. Dans mes conclusions, j'ai en effet montré que la disparité invoquée existait déjà au moment du mariage (j'avais fourni au juge toutes les feuilles d'impôts de ma femme et les miennes pour le prouver). Je suis très déçu car le juge n'a même pas répondu à ma demande sur ce point précis...

Et pourtant, si la disparité existait avant le mariage, c'est bien que ce n'est pas le divorce qui l'a créée, non ?

Qu'en pensez-vous ? Est-ce que je prends mes désirs pour la réalité ou ai-je tort de m'entêter ?

Il me semblait tellement logique qu'une conséquence ne pouvait précéder la cause qui est censée l'avoir créer... sinon, cela ne revient-il pas à admettre que la disparité précéde le divorce ?

Quelqu'un pourrait-il me dire si je marche sur la tête ? N'y a-t-il pas déjà eu des jurisprudences sur ce point particulier ? Où puis-je chercher ?

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit civil & familial

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit civil & familial

1434 avis

249 € Consulter