Double procedure de divorce

Publié le Vu 604 fois 0 Par kimo69
28/10/2014 12:53

onjour,

je suis de nationalité tunisienne ,Je me suis marié en Tunisie en 2009 avec une fronco tunisienne sous le régime de séparation des biens , et le mariage a ete transcrit en france en 2010 .

j' ai un appartement a mon nom en tunisie je l ai eu en 2010 ou on a residé 2 ans ,et on a eu un enfant qui est né en france et il a vecu sa première année en tunisie il est double nationalité .

en 2012 elle m' as propose de vivre en france pour des problèmes d'insécurité ...

aprés 8 mois en france elle a demandé le divorce en france et elle peut avoir son divorce que pour altération pas de faute et on est loin d'un constetemnt mutuelle à cause du bien .

en avril on a reçu le jugement de non consiliation ou elle interdit l'enfant de quitter le territoire français malgré que toute ça famille paternelle elle est en tunise et il est double nationalité et d'un droit de visite 1dimanche sur deux car je n'ai pas un contrat de location a mon nom et pas de resourcee en france .

bref en deux mots elle m a pourris la vie avec sa famille en france et elle essaye de mettre l'enfant entre nous (tous ça a couse du bien en tunisie )

j' ai demande a mon avocat d'acelerer les procédures qui m' a dit on peut rien faire car elle a lancé la procédure et aprés la premiere audience elle se manifeste plus ...

mes questions :

- comment je peux enlever l'interdiction de quitter le territoire pour mon enfant ?

- est ce que je peux lancer une procédure de divorce par faute en tunisie si oui quelle procedure prendra effet la 1 er ou la deuxiemme ou le divorce annoncer le premier .

sachant on a resside en tunisie , je suis tunisien elle double nationalité enfant double nationalité ,bien en tunisie

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. DUCROS FERR.

Droit civil & familial

1 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.