Enfants en danger avec leur père

Publié le 07/07/2009 Vu 2914 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

07/07/2009 17:49

Bonjour,
J'ai 2 enfants né d'un 1er mariage. Divorce amiable, garde des enfants, droit de visite du père.
A la suite d'un appel au secours d'un autre de ses enfants, je me suis rendu à son domicile et constaté qu'il avait frappé sa nouvelle conjointe. Pompiers et gendarmes sont présents (poursuites pénales en cours)

J'ai entammé une procédure de retrait de droit de garde du père, car cet acte n'est que la conclusion de ce que je pressentai depuis un long moment à travers des mots ou actes utilisés par mes enfants au retour des week ends chez leur père.
Mes enfants voient une psychologue depuis septembre et semaine dernière, elle convenait que les enfants ne devait plus être dans ce milieu violent (chez leur père). Elle a intérrogé ce père sur ses agissements, et devant moi, celui ci confiait des actes d'humiliation et de violence (ainsi interprétés par la psy). Cette dernière se refuse cependant à tout signalement ou dénonciation aupres procureur ou JAF...
JAF vu en référé ce lundi. Elle (JAF) ne prend pas position (car mon dossier ne repose que sur des attestations, 1 procédure de violence conjugale de mon ex envers sa nouvelle conjointe..mais en l'absence de mes enfants, une plainte de ma part pour violence psychologique (conseil d'un gendarme m'ayant vu le soir où ils intervenaient, voir plus haut) , ET mon sentiment que les enfants sont plongés dans un environnement violent, ils n'ont que 2 et 7 ans !)
Par ailleurs, mon ex a fait 3 tentatives de suicide en 3 ans (présence des pompiers et gendarmes à chaque fois).
Enfin, et pour couronner le tout, mon ex m'avoue aujourd'hui, qu'il ne supporte plus son environnement actuel (nouvelle conjointe...), qu'il pense déménager à Toulouse (600kms d'ici), qu'il ne sait plus quoi faire, qu'il reconnait que parfois il ne peut se controler, etc...
Bref, caractère tres instable, parfois "accompagné" de son ami Jack Daniel, et une violence que j'ai vu augmenté (à mon époque, vers des biens : murs, vitres, meubles...puis vers lui : tentatives de suicide, puis vers les autres : sa nouvelle conjointe.
Ma crainte : Que mes enfants soient témoins de cette nouvelle violence, et pouquoi pas, victime.
Je sais qu'en France, les JAF font tout pour préserver la relation Enfants/Père et je trouve cela normal, mais moi Mère, que puis je faire pour protéger (et non sur-protéger) mes enfants ?
Mes enfants viennent de partir pour 1 mois avec leur père, j'ai peur...

07/07/2009 19:21

bonsoir, juridiquement ce qu'il est possible de faire apparemment vous l'avez fait (saisine du jaf en référé), avez vous appelez le
119 - Allô Enfance en Danger, pour qu'il puisse trouver une autre solution plus adaptée au drame que vous et vos enfants vivez, il y a trop de souffrance, de drame, de malheur dans tout ça, courage à vous, cordialement
__________________________
DORANGEON.OVER-BLOG.COM

07/07/2009 21:56

Merci pour votre intérêt et votre réponse.

oui, déjà appelé, et effectivement, m'ont conseillé ces démarches.
Par ailleurs, je pense allé voir un pédo-psychiatre.
Le flou juridique qui entoure les psychologues (code déontologie inexistant...) m'étonne et me font penser que j'ai perdu du temps, même si cela a permis à mes enfants de s'ouvrir.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis

Me. CUISINIER

Droit civil & familial

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.