garde enfant avant jugement

Publié le 12/02/2024 Vu 267 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

12/02/2024 18:59

Bonjour,

J'ai du déposé plainte pour menaces de morts reiteres sur conjoint et violences conjuguales debut janvier,

Mon avocate a demandée une ordonnace de protection, refusée car je n'ai pu prouver l'alcolisme de madame, elle a presentée un casier vierge suite a la convocation par l'huissier elle a immediatement resiliée le bail de notre logement en ne respectant pas le préavis. et n'avais pas encore été entendue par la police. Madame ne s'est meme pas présentée a l'audiance... Elle ne m'a pas rendu les clefs de l'appartment j'ai du faire changer les serrurres.

Le JAF a néanmoins caracterisé manifeste les violences conjuguales. et je sais qu'elle a été entendue par la police desormais, mon ami est témoin de ces menaces de mort et il a enregistré la conversation

Quid de la garde en attendant, je ne me vois pas laisser notre enfant en bas age avec une mere negligeante qui ne ferme pas les portes a clés, le petit de 2 ans a pris l'ascenseur seul, récupéré par les voisins. Elle l'a jetée dans le canapé violemment et le menace de lui jeter des trucs dans la gueule pour qu'il arrete de faire du bruit. tout cela en plus de m'avoir coller un pain, menacer de me tuer a plusieurs reprises.

Mon avocate a envoyé a son conseil qu'au vue de la dangerosité de madame nous souhaitons qu'elle puisse voir son enfant en presence d'un tiers de confiance. elle a finalement acceptée de le faire une fois par semaine.

Est ce que au vue du contexte cela est la bonne solution car je ne veux pas que le juge me reproche quelque chose car j'ai toujours et je continue d'oeuvrer dans l'interet de mon enfant,

Merci d'avance pour votre temps.

12/02/2024 19:24

même réponse

Bonjour,
Pourquoi mettre en doute la démarche de votre avocat qui à la fois connait la loi et aussi votre situation ....

Cette démarche de proposer des visites "sécurisées" montrent que vous ne privez pas le père de ses droits de voir l'enfant. Vous n'avez aucune obligation de mettre en place une garde alternée ou toute autre organisation tant que ce n'est pas établi par le JAF.

Appelez le 3919 (anonyme et gratuit) pour plus de conseils dans un cadre de violences conjugales.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Ranchère

Droit civil & familial

0 avis

Me. TOUCHE

Droit civil & familial

0 avis